FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
astrologie DIEU INTERDIT CELA UNE ABOMINATION DEVANTT LUI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LA FIN DES TEMPS -> Fin des Temps -> Où va LE MONDE ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Sam 21 Aoû - 19:11 (2010)    Sujet du message: astrologie DIEU INTERDIT CELA UNE ABOMINATION DEVANTT LUI Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
astrologie DIEU INTERDIT CELA UNE ABOMINATION DEVANTT LUI

Peut-ont  lire l’astrologie et horoscope? pour savoir comment avoir une vie meilleure, et réussir en amour et en affaires ?
Beaucoup se tournent vers l’astrologie pour le savoir.
Chaque jour, des millions de personnes consultent leur horoscope sur le journal, dans l’espoir de mettre toutes les chances de leur côté.
On a même vu des dirigeants politiques prendre des décisions en fonction de leur horoscope.
Mais l’astrologie est-elle digne de confiance ?
Comment les astrologues arrivent-ils à établir leurs prédictions ?
Les chrétiens devraient-ils laisser les corps célestes déterminer leur façon de vivre ?
Qu’est-ce que l’astrologie ?
l’astrologie “ repose sur la croyance selon laquelle les corps célestes forment des motifs qui révèlent la personnalité d’un individu ou son avenir ”. Des astrologues affirment que la position précise des planètes et des signes zodiacaux, au moment même où une personne naît, peut avoir une influence sur le cours de sa vie*. La position de ces astres à un instant donné porte le nom d’horoscope.
La croyance en l’astrologie remonte à fort longtemps. Il y a quelque 4 000 ans, les Babyloniens se mirent à prédire l’avenir en regardant la position du soleil, de la lune et des cinq planètes les plus visibles. Ils prétendaient que ces corps célestes exerçaient certaines forces qui agissaient sur le comportement des humains. Plus tard, ils inclurent dans leurs prédictions les signes du zodiaque.
Une longue série d’échecsLa Bible établit clairement le lien entre Babylone et l’astrologie. D’ailleurs, elle fait à plusieurs reprises référence aux astrologues babyloniens
(Daniel 4:7 ; 5:7, 11).
Aux jours du prophète Daniel, l’astrologie était si répandue en Chaldée (Babylonie) que le terme “ Chaldéens ” était presque synonyme d’“ astrologues ”.
Daniel a été témoin non seulement de l’influence de l’astrologie à Babylone, mais également de l’incapacité des astrologues à prédire la chute de la ville
(Daniel 2:27).
Remarquez ce qu’Isaïe avait prophétisé avec justesse deux siècles auparavant, sur un ton ironique : “ Tu t’épuises à consulter les astrologues. Eh bien, qu’ils se présentent et qu’ils viennent te sauver, ceux qui partagent le ciel en zones et observent les astres, annonçant tous les mois ce qui doit arriver ! ” Pour tout dire, ils ne pourraient même pas se sauver eux-mêmes.
— Isaïe 47:13, 14, Bible en français courant.
Manifestement, les astrologues babyloniens n’ont pas réussi à prédire la chute de leur ville, ne serait-ce que quelques heures auparavant. Et lorsque le jugement de condamnation de Dieu est apparu sur le mur du palais du roi Belshatsar, ils n’ont pas su interpréter l’écriture énigmatique.
— Daniel 5:7, 8.
À notre époque, les astrologues se révèlent tout aussi incapables de prédire des événements majeurs. Après avoir examiné plus de 3 000 prédictions astrologiques, Robert Culver et Philip Ianna, chercheurs, ont découvert que seulement 10 % étaient exactes. Tout prévisionniste bien documenté aurait fait mieux.
En opposition avec les principes de la BibleLes prophètes hébreux, cependant, ne rejetaient pas l’astrologie simplement en raison de son échec flagrant. La loi que Dieu avait donnée à Moïse déconseillait fortement aux Israélites de chercher les présages. Elle stipulait en effet : “ Il ne se trouvera chez toi personne [...] qui exerce la divination, [...] ni personne qui cherche les présages [...]. Car tout homme qui fait ces choses est chose détestable pour Dieu. ” — Deutéronome 18:10, 12.
Même si le terme astrologie n’est pas expressément mentionné dans ce passage, il est évident que l’interdit englobait aussi cette pratique. Tous les genres de divination — qu’ils se fondent sur les étoiles ou sur d’autres choses — violent les commandements de Dieu. Pourquoi ?
La raison en est que, loin d’attribuer nos succès ou nos échecs aux astres, la Bible déclare clairement que “ ce qu’un homme sème, cela il le moissonnera aussi ”.
(Galates 6:7.) Dieu nous tient pour responsables de nos actions, car nous jouissons du libre arbitre (Deutéronome 30:19, 20 ; Romains 14:12).
Certes, nous pouvons avoir un accident ou une maladie à cause d’événements indépendants de notre volonté. Mais les Écritures nous expliquent que de tels malheurs sont dus aux ‘ temps et aux événements imprévus ’, et non à notre horoscope.
— Ecclésiaste 9:11.
Pour ce qui est des relations humaines, la Bible nous conseille de nous revêtir de qualités telles que la compassion, la bonté, l’humilité, la douceur, la patience et l’amour
(Colossiens 3:12-14).
Ces qualités sont indispensables pour forger des amitiés durables et renforcer une union conjugale. La “ compatibilité astrologique ” n’est pas un critère fiable pour choisir un conjoint. Le psychologue Bernard Silverman a analysé le thème astral d’environ 3 500 couples, dont 17 % avaient par la suite divorcé. Il n’a pas trouvé un taux de divorce plus bas chez ceux qui avaient épousé une personne ‘ astrologiquement compatible ’.
De toute évidence, l’astrologie n’est pas fiable et de plus elle est mensongère. Elle peut nous amener à accuser les astres plutôt que nous-mêmes lorsque nous commettons des erreurs. Par-dessus tout, elle est condamnée ouvertement par la Parole de Dieu.
___________________________________________

Pratiques occultes:L'astrologie est-elle compatible avec la foi chrétienne?
Article original et complet : Peut-on se fier à son horoscope?
Les astrologues, dans leur immense majorité, se disent «chrétiens», au sens large du terme. De même que nous avons examiné le caractère prétendu scientifique de l'astrologie, nous allons voir a présent s'il est permis de la qualifier de chrétienne.
On appelle «chrétien» quelqu'un qui croît a l'enseignement de Jésus-Christ et de ses apôtres. Cet enseignement est, dans son essence même, historique et biblique. Si quelqu'un s'écarte de la doctrine ou de la théologie du christianisme historique et biblique, il ne devrait plus utiliser le terme «chrétien» pour lui-même ou son enseignement. Il ferait mieux de créer une nouvelle terminologie, plus conforme a sa nouvelle religion.
Le christianisme biblique ne peut être limité a une église ou dénomination particulière. II comprend tous ceux qui adhèrent a la théologie des credo et confessions de foi historiques, tels les symboles des apôtres et de Nicée.
La théologie des credo historiques est soigneusement formulée. Elle ne laisse planer aucun doute sur ce que le christianisme enseigne. Ses doctrines fondamentales comprennent la Trinité, la divinité du Christ, sa naissance virginale, sa mort sur la croix pour expier le péché, sa résurrection et son retour corporels. La précision de ses articles de foi a permis au christianisme de discerner les conceptions radicalement antichrétiennes qui ont surgi tout au long de son histoire.
Sa pierre de touche a toujours été la Bible. De ce fait, pour savoir si l'astrologie est effectivement compatible avec la foi chrétienne, il nous faut l'éprouver a la lumière de l'enseignement de l'Ancien et du Nouveau Testament.
L'astrologie a la lumière de l'Ancien Testament
La partie des Écritures qu'on appelle l'Ancien Testament contient de nombreuses allusions au culte des astres qui est a l'origine de l'astrologie. Le veau d'or érigé par Aaron représentait le dieu égyptien Apis, parfois assimilé a Ré, le dieu du Soleil, ayant sur certaines représentations anciennes l'aspect d'un taureau portant le disque solaire entre ses cornes. La condamnation du culte qu'Israël lui a offert fut des plus sévères (Exode 32,1-35; Deutéronome 9,16-21; Néhémie 9,18; Psaume 106,19-21; Actes 7,39-43).
A l'époque des rois, la pratique de l'astrologie mondiale et du culte des astres connut un véritable renouveau. Jéroboam, le fondateur du royaume d'Israël, fit deux veaux d'or et les plaça a Béthel et a Dan, s'exclamant:
«Israël, voici ton dieu .. .» I Rois 12,26-33
Et qu'en dit l'Écriture?
«Ce fut la une occasion de péché. Le peuple alla devant l'un des veaux jusqu'a Dan. » I Rois 12,30
Le culte des astres concurrença le culte de Iahvé dans le cœur des Israélites.
Les «péchés de Jéroboam» furent souvent cités en exemple: l'ascension ou la chute des rois d'Israël et de Juda était en partie due a leur attitude face au culte des astres (2 Rois 10,28-31).
Il y avait d'ailleurs aussi une relation de cause à effet entre la participation d'Israël au culte des astres et son sort final:
"Ils abandonnèrent tous les commandements de l'Éternel, leur Dieu, ils se firent deux veaux en métal fondu, ils fabriquèrent des idoles d'Astarté, ils se prosternèrent devant toute l'armée des cieux (les astres), et ils servirent Baal. Ils firent passer par le feu leurs fils et leurs filles, ils se livrèrent a la divination et aux enchantements, et ils se vendirent pour faire ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, afin de l'irriter.
L'Éternel a rejeter toute la race d'Israël; il les a humiliés, il les a livrés entre les mains des pillards, et il a fini par les chasser loin de sa face." II Rois 17, 16.17.20
Jéroboam n'a pas seulement fabriqué des veaux, représentant le dieu Apis, mais aussi des chèvres, représentant le dieu Amon, lui aussi identifié a Ré (tête de bélier ou tête coiffée du disque solaire) dans la religion de l'Égypte ancienne (II Chroniques 11,15; Lévitique 17,7). Le dieu Moloch, auquel on offrait des sacrifices humains, était un autre dieu astral (Lévitique 18,21; 20,1-5). Il représentait le Soleil, et on le servait en jetant des enfants vivants dans le feu qui brûlait dans le giron de l'idole. Keil & Delitzsch, Biblical Commentary on the Old Testament, Eerdmans Publishing Company, Grand Rapids, vol. 2, p.298, 300
Les cultes de Moloch et de Remphan (ou Saturne) sont condamnés dans Actes 7,43 :
"Vous avez porté la tente de Moloch et l'étoile du dieu Remphan, ces images que vous avez faites pour les adorer. Aussi vous transporterai-je au-delà de Babylone."
Lorsque des rois pieux, comme Josias, montaient sur le trône de Juda, ils purifiaient le peuple en faisant disparaître tout ce qui avait un lien avec l'astrologie.
L'Ancien Testament fait une centaine de fois allusion au fait qu'Israël adoptait fréquemment le culte de Baal. Or, Baal était le dieu du Soleil des Phéniciens. Le peuple apostat allait jusqu'a construire des édifices dédies au culte du Soleil (Baal) et a lui consacrer des chevaux et des chars (II Rois 23,11).
Astarté était la déesse de la Lune (ou de Venus) des Phéniciens. Elle représentait l'amour, la fécondité, la chance. C. F. Keil écrit a ce sujet:
"Dans le culte des astres syrophénicien, le Soleil et la Lune étaient vénérés sous les noms de Baal et d'Astarté, qui représentaient les forces de la nature dans leur aspect male et femelle. C'était un culte purement astral . . . Les astres étaient vénérés en tant que responsables et régulateurs de tout ce qui se passait sous le ciel. On brûlait de l'encens non seulement au Soleil et a la Lune, mais aussi aux signes du zodiaque et a toute I'armée des cieux, c'est-à-dire a tous les astres (II Rois 23,5), ce qui nous permet de penser que le Soleil, la Lune, les planètes et les étoiles étaient vénérés en corrélation avec le zodiaque, et qu'a ce culte venaient se mêler l'astrologie, la divination et le tirage de l'horoscope." Keil, C.F., The Book ok Kings, Eerdmans Publishing Company, Grand Rapids, 1950, p.469s
L'expression hébraïque, traduite par «au zodiaque» dans II Rois 23,5, veut dire littéralement «aux douze signes».
Les prophètes de l'Ancien Testament étaient unanimes a condamner le culte des astres. Jérémie a proscrit le culte offert à , c'est-à-dire la Lune (Jérémie 7,18; 44,17-25). Il a prédit un jugement divin qui frapperait Israël à cause de sa participation au culte des astres (Jérémie 19,13).
Le prophète Ézéchiel a repris les hommes d'Israël, parce qu'ils vendraient le Soleil (8, 16), et les femmes d'Israël, parce qu'elles pleuraient Thammuz (8,14). Or, Thammuz, la divinité des Phéniciens correspondant a l'Adonis des Grecs, "avait introduit le culte des sept planètes et des douze signes du zodiaque. Il a été divinisé après sa mort et honoré par une cérémonie funèbre".Keil, C.F., Biblical Commentary on the Prophecies of Ezechiel, p.122ss
A cette occasion, les figures du zodiaque ont été peintes sur le mur du Temple et vénérées par les anciens du peuple (8,10-11). Jérémie donne l'avertissement suivant:
"En ce temps-là, dit l'Éternel, on tirera de leurs sépulcres les os des rois de Juda, les os de ses chefs, les os des sacrificateurs, les os des prophètes, et les os des habitants de Jérusalem. On les étendra devant le Soleil, devant la Lune, et devant toute l'armée des cieux, qu'ils ont aimés, qu'ils ont servis, qu'ils ont suivis, qu'ils ont recherchés, et devant lesquels ils se sont prosternés." Jérémie 8,1-2a
Le prophète Ésaïe a pris les astrologues pour cible particulière de ses quolibets:
"Le malheur viendra sur toi, sans que tu en voies l'aurore; la calamité tombera sur toi, sans que tu puisses la conjurer; et la ruine fondra sur toi tout a coup, a l'improviste. Reste donc au milieu de tes enchantements et de la multitude de tes sortilèges, auxquels tu as consacré ton travail des ta jeunesse; peut-être pourras-tu en tirer profit, peut-être deviendras-tu redoutable. Tu t'es fatiguée a force de consulter: qu'ils se lèvent donc et qu'ils te sauvent, ceux qui connaissent le ciel, qui observent les astres, qui annoncent, d'après les nouvelles Lunes, ce qui doit arriver! Voici, ils sont comme de la paille, le feu les consume, Ils ne sauveront pas leur vie des flammes : ce ne sera pas du charbon dont on se chauffe, ni un feu auprès duquel on s'assied" Esaïe 47,11-14
Les prophètes de l'Ancien Testament fondaient leur hostilité à l'égard de l'astrologie sur deux raisons:
- L'astrologie était une forme de polythéisme qui aboutissait au culte des astres.
- L'astrologie était une forme d'occultisme, interdite par la loi de Moise qui a enseigné Israël à consulter Dieu, et non les astres, lorsqu'il avait besoin de directives.
L'astrologie à la lumière du Nouveau Testament
La même attitude de rejet à l'égard de toute pratique astrologique se retrouve dans le Nouveau Testament.
«Une foule de croyants venaient faire a haute voix l'aveu de leurs pratiques. Un bon nombre de ceux qui s'étaient adonnés a ces futilités firent un tas de leurs livres et les brûlèrent en public." Actes 19,18-19
Les astrologues proclament un «autre évangile» et tombent ainsi sous la condamnation de Galates 1,8 et 9:
«Mais si nous-mêmes, si un ange du ciel annonçait un évangile s'écartant de celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! Nous l'avons dit précédemment, et je le répète a cette heure: si quelqu'un vous annonce un évangile s'écartant de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!»
Astrologie et foi chrétienne
Daniel Logan, surnommé "le prophète malgré lui", affirme clairement que Jésus n'est pas le Christ. Il nie aussi le déluge et rejette le récit biblique d'Adam et Ève. Il parle favorablement de l'Antéchrist qui doit venir. Et au sujet de la Science chrétienne, il affirme qu'elle a raison. (Logan, op, cit., p.200, 202, 209)
Les livres de Linda Goodman sont devenus des best-sellers. Elle ne prétend pas être chrétienne et fait tout son possible pour réfuter le christianisme. Niant également que Jésus était le Christ, elle affirme qu'il n'était qu'un homme. Elle préconise un retour au polythéisme mâle-femelle et va jusqu'a prétendre que le péché original d'Adam et Ève était bon, et non mauvais.
S'il est vrai que Mme Goodman est libre de croire ce qu'elle veut, ses propos sont inacceptables du point de vue chrétien. Voici ce qu'en dit l'apôtre Jean:
"Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Voilà l'Antéchrist, celui qui nie le Père et le Fils." 1Jean 2:22
Astrologie et réincarnation
L'incompatibilité de l'astrologie avec le christianisme apparaît aussi clairement dans son attitude plus que favorable à l'égard de la théorie de la réincarnation.
Selon les Écritures, nous n'avons que cette vie pour nous préparer a l'éternité. L'âme de l'homme n'existe pas avant sa conception dans l'utérus de sa mère. L'être humain n'est pas pris dans un cycle interminable de vies, destiné a renaître continuellement. Le karma est un mythe. En mourant sur la croix du Calvaire, Jésus-Christ a payé le dû que la loi de Dieu nous réclamait à cause de nos péchés. La mort de Christ à la place de l'homme rend la réincarnation karmique aussi inutile qu'elle est fausse. (Hébreux 9:27)
L'astrologie est condamnée par la Bible
Nous avons examiné toute une série de passages bibliques qui condamnent l'astrologie et la présentent comme une abomination aux yeux de Dieu.
Edgar J. Goodspeed, de I'Université de Chicago, était un des plus grands spécialistes du Nouveau Testament que l'Amérique ait connus. Dans son ouvrage, Modern Apocrypha, qui a paru en 1956 (Beacon Press, Boston), il examine de près La vie cachée du Christ, L'Évangile du Verseau, ainsi que tous les autres livres «perdus» de la Bible, et démontre que ce sont tous des faux. Dans certains de ces livres, datant de la fin du moyen âge, les vêtements de Jésus et des apôtres sont exactement ceux qu'on portait a I'époque médiévale. De plus, ces livres contiennent des erreurs historiques et des allégations frauduleuses. La déclaration de Notovitch, selon laquelle il aurait reçu La vie cachée du Christ du lama qui dirigeait le monastère de Himis, a été vérifiée par une équipe qui s'est rendue sur place. Devant elle, le lama en question déclara sous la foi du serment qu'il n'avait jamais eu la visite de Notovitch. Et pendant qu'on lui lisait son livre, il s'écriait a tout bout de champ: «Ce sont des mensonges, des mensonges, des mensonges - rien que des mensonges!»
L'astrologie est liée au polythéisme
Le christianisme est résolument monothéiste. C'est pourquoi les chrétiens refusent de se laisser tromper par les tenants d'une religion polythéiste séculaire qui essaie de faire peau neuve en adoptant une terminologie scientifique plus conforme au vingtième siècle.
L'astrologie est une science occulte
Le mot «occulte» désigne les croyances et pratiques qui font intervenir des forces d'origine satanique, proscrites par la Bible.
Après que l'Église chrétienne ait interdit toutes les pratiques occultes, parce que Dieu les condamne dans la Bible, ceux qui voulaient s'y livrer ont du le faire en secret pour ne pas s'exposer a des poursuites. De ce fait, on se mit a utiliser le mot latin occultus qui signifie «caché», «inconnu», pour les designer.
Il y a différentes raisons qui poussent les gens a se livrer a des pratiques occultes comme celles de l'astrologie:
- le désir de connaître l'avenir par des moyens surnaturels,
- le désir d'acquérir un pouvoir surnaturel pour infléchir I'avenir ou améliorer sa propre condition,
- le désir d'entrer en contact avec le monde des esprits pour communiquer avec les défunts,
- le désir d'entrer en contact avec Satan et ses démons.
Si l'astrologie n'était pas une science occulte, verrait-on des astrologues comme Daniel Logan pratiquer la psychométrie et se mêler de spiritisme? (Logan, D., The Reluctant Prophet, p.63ss, 169s) Ou des auteurs comme West, Tooner et Russell établir un lien entre le renouveau actuel de l'astrologie et la poussée du spiritisme à la fin du 19e siècle? (West & Tooner, op, cit., p.101) Ou un écrivain comme Newall associer l'astrologie a des pratiques comme la sorcellerie, les séances occultes et le spiritisme en général? (Newall, op, cit., p.65) John Dee n'avait-il pas aussi sa boule de cristal? (Rusell, op, cit., p.81)
Si l'astrologie n'était pas une science occulte, aurait-elle tant de talismans: bagues, pendentifs, bracelets, médailles, insignes, etc. munis d'un signe du zodiaque? (Cavendish, op, cit., p.219) Pourquoi certains astrologues affirment-ils que «l'intuition psychique» est nécessaire, si l'on veut tirer un horoscope? (Davison, op, cit., p.138)
La seule réponse logique a ces questions est que l'astrologie fait effectivement partie des sciences occultes.
L'astrologie est un succédané fallacieux de la révélation biblique
Après des années de recherches scientifiques et de découvertes archéologiques, on n'a pas pu prouver que la Bible ait fait erreur sur un seul point. A chaque fois que la Bible a prédit un évènement, celui-ci n'a pas manque de se produire.
L'astrologie, avec ses échecs, ses contradictions internes et externes, ne soutient pas la comparaison avec la Bible et sa fiabilité. Moise a établi une règle au sujet des prédictions qui n'a pas perdu sa validité:
«Peut-être diras-tu dans ton cœur: Comment connaîtrons-nous la parole que l'Éternel n'aura point dite? Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que I'Éternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite n'aie pas peur de lui.» Deutéronome 18,21.22
Il ressort de ces paroles de Moise que le prophète envoyé par Dieu ne se trompe jamais lorsqu'il prédit l'avenir. Une seule prédiction qui ne se réalise pas fait de lui un faux prophète.
L'astrologie donne une fausse idée de I'homme
L'astrologie dépeint I'homme comme le jouet des astres, lesquels déterminent sa vie jusque dans ses moindres détails.
Le chrétien sait que les astres ont pour mission de "raconter la gloire de Dieu" et de «manifester l'œuvre de ses mains» (Psaume 19,1), et non d'influer sur le destin de l'homme. Attribuer aux astres ce qui appartient a Dieu seul, c'est de l'idolâtrie, ni plus ni moins. Et consulter les astres plutôt que la Bible, c'est de la pure folie.
Les paroles qu'Esaïe a adressées a Babylone au sujet des astrologues de son époque n'ont rien perdu de leur actualité:
«Tu t'es fatiguée a force de consulter: qu'ils se lèvent donc et qu'ils te sauvent, ceux qui connaissent le ciel, qui observent les astres, qui annoncent, d'après les nouvelles lunes, ce qui doit arriver! Voici, ils sont comme de la paille, le feu les consume, ils ne sauveront pas leur vie des flammes : ce ne sera pas du charbon dont on se chauffe, ni un feu auprès duquel on s'assied. Tel sera le sort de ceux que tu te fatiguais à consulter. Et ceux avec qui tu as trafiqué dès ta jeunesse se disperseront chacun de son côté : il n'y aura personne qui vienne a ton secours.» Esaïe 47,13-15
Tiré de : Peut-on se fier à son horoscope? de Robert A. Morey, édition EBV.



Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:24 (2016)    Sujet du message: astrologie DIEU INTERDIT CELA UNE ABOMINATION DEVANTT LUI

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LA FIN DES TEMPS -> Fin des Temps -> Où va LE MONDE ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com