FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
Pourquoi moi, une Allemande, j'aime le peuple juif ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> PAYS -> ISRAËL
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Dim 7 Nov - 21:24 (2010)    Sujet du message: Pourquoi moi, une Allemande, j'aime le peuple juif ? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?


Citation:
B. Dr Irmhild Bärend






Pourquoi moi, une Allemande, j'aime le peuple juif ?
    L'amour commence souvent par une découverte. Nous découvrons quelqu'un par qui nous nous sentons profondément attirés et qui nous inspire ensuite le dévouement. Mon amour pour mes frères et sœurs juifs a commencé par une découverte. Une découverte et une chaise vide.

    Un jour, dans un self-service, je tenais en équilibre un plateau de mets dans la main et m'efforçais avec peine d'éviter d'en renverser le contenu sur la tête des gens qui étaient déjà assis, en train de déjeuner. La salle à manger qui accueillait ceux qui étaient venus pour les conférences était remplie. Des voix résonnaient, des voix de centaines de participants du monde entier, qui parlaient dans des langues différentes et moi, je faisais partie de ces quelques gens qui cherchaient une place libre pour s'asseoir.

    Je me suis sentie soulagée quand, enfin, j'ai aperçu une chaise vide. Jé m'y suis affaissée avec un sentiment de reconnaissance. Alors que je posais mon plateau, une femme s'est adressée à moi d'une voix accueillante : " Maintenant, vous devez prendre votre temps pour manger ".

    Je me suis tournée vers ma nouvelle voisine, qui me regardait de ses yeux châtains et bienveillants. Nous nous sommes mises à parler et j'ai eu l'impression qu'elle me connaissait depuis mon enfance. Hansi respirait un amour maternel que me remplissait d'un sentiment de sécurité, et je me suis confiée volontiers à elle.

    Elle m'a raconté qu'elle écrivait des livres, et que l'un d'entre eux avait été publié en allemand. Toutefois, elle ne m'a pas révélé le sujet du livre. Elle a dit tout simplement, " Kindele, vous pouvez le commander dans n'importe quelle librairie, ma chère ".

    Quand je suis retournée en Allemagne, j'ai effectivement lu son livre, et il s'est trouvé que c'était son histoire personnelle où elle raconte la manière dont elle a survécu à l'holocauste. J'ai pleuré en lisant comment les nazis ont jeté sa famille entière dans les chambres à gaz. Elle était la seule survivante.

    Pendant que je poursuivais ma lecture, je me suis souvenue de cette femme dont j'avais fait la connaissance dans la salle à manger et de son comportement plein de bonté. Comment se faisait-il que ses expériences ne l'avaient pas rendue rancunière et désireuse de vengeance vis-à-vis des assassins de sa famille ou même vis-à-vis de quelqu'un comme moi, une Allemande ?
    Le livre de Hansi décrivait les nombreuses personnes qui se sont mises en péril pour la secourir. L'homme qui se chargeait de lui trouver des cachettes croyait en Yeshua, et en raison de son amour pour le peuple élu de Dieu, il était prêt à payer les conséquences de ses actions, quelles qu'elles soient. Son amour pour les Juifs avait fini par lui coûter la vie. Lorsque les nazis se sont avisés du rôle qu'il jouait dans le recel des Juifs, ils l'ont fusillé.

    Mon ami s'est aperçu de l'amour de Yeshua dans la vie de cet homme. Grâce à son sacrifice elle s'est mise à lire la Bible et a appris que Yeshua était le Messie promis, et qu'il avait donné sa vie pour elle aussi.

    Ayant fait la découverte de l'amour incroyable de Yeshua pour elle, Hansi a pu renoncer à l'amertume qu'elle éprouvait envers les Allemands. Ce même amour lui a donné la force de pardonner aux nazis pour ce qu'ils avaient fait à elle et à sa famille.

    L'histoire de Hansi a fait une forte impression sur moi ; je n'arrêtais pas d'y penser. Je croyais déjà que Yeshua était le Fils de Dieu et qu'il était Juif. Mais du coup, j'ai compris qu'à travers Yeshua, le Messie Juif, j'avais une place dans la famille juive. J'étais, de fait, un membre adopté de la famille.

    Permettez-moi de vous expliquer cela. L'épître aux Romains décrit le peuple juif comme la racine et les branches d'un olivier. S'adressant à des croyants non-Juifs, Paul écrit :




Citation:
   " Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, olivier sauvage, tu as été greffé parmi elles, et si tu as participé à la racine et à la sève de l'olivier, ne te glorifie pas aux dépens des branches. Si tu te glorifies, sache que ce n'est pas toi qui portes la racine, mais que c'est la racine qui te porte. " (Romains 11.17-18)




    Dieu greffe les non-Juifs qui croient en Yeshua, le Messie Juif, à l'olivier, et les branches greffées croissent ensemble avec les branches naturelles de l'arbre. Les racines et la sève nourricières de l'olivier soutiennent les branches greffées et celles-ci s'identifient à l'arbre.     Le lien que j'éprouvais donc à l'égard de Hansi était tout naturel. Et pourtant, moi aussi, je ressentais le besoin d'être pardonnée. J'étais hantée par mon héritage en tant qu'Allemande. Un maniaque issu de mon pays avait exterminé des millions de personnes que Dieu désigne comme la prunelle de ses yeux. Hitler avait menacé de détruire la racine de l'arbre. Comment pouvais-je m'excuser de mon histoire allemande ? Ne devrais-je pas me sentir coupable ?

    Toutes ses interrogations me poussèrent à rouvrir la Bible. J'ai compris alors que seul Yeshua pouvait m'accorder le pardon dont j'avais besoin. Dans la vie de ma merveilleuse nouvelle amie, il avait déchaîné des rivières d'amour et il l'avait fait en moi aussi. Grâce au pardon de Yeshua de tous nos péchés, moi, une Allemande, et Hansi, une Juive, étions désormais liées ensemble dans son amour. Nous nous appartenions. Elle ne cesse pas d'être Juive, et moi pour ma part ne cesse pas d'être Allemande, mais nous partageons un même lien, qui fait de nous en quelque sorte des sœurs.

    J'avais découvert qu'il n'était que juste d'aimer tous mes frères et sœurs juifs. Comme l'a reconnu l'homme qui avait sauvé Hansi, Dieu aime son peuple élu. Par conséquent, moi, je devrais le faire aussi. Le Nouveau Testament dit clairement que Dieu accomplira toutes ses promesses concernant les Juifs. En tant que non-juive, je rends grâce à Dieu pour les Juifs, par lesquels Yeshua, le Messie, est né, et à travers desquels j'ai hérité d'une relation avec le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.

    Comme croyante allemande en Yeshua, j'aime le peuple juif pour m'avoir accordé une place dans l'olivier, et pour m'avoir laissée une chaise libre à leurs côtés.                


                    Dr Irmhild Bärend.

Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:02 (2016)    Sujet du message: Pourquoi moi, une Allemande, j'aime le peuple juif ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> PAYS -> ISRAËL Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com