FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
Témoignage d'un avortement par solution saline

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> TéMOIGNAGES en VIDéOS -> Les TEMOIGNAGES CHRETIENS + HISTOIRES VECUES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Mer 10 Nov - 20:12 (2010)    Sujet du message: Témoignage d'un avortement par solution saline Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Témoignage d'un avortement par solution salineAprès que le liquide amniotique ait été retiré, il m'injecta 200cc de solution saline très concentrée (Technique des nazis. Le bébé est brûlé comme au napalm). A partir de ce moment, ce fut terrible.

Mon bébé commença à se débattre. C'était comme un match de boxe. Elle souffrait (c'était une fille). La solution saline brûlait sa peau, ses yeux, sa gorge. Cela l'étouffait, la rendait malade. Elle était à l'agonie, essayant de s'échapper...

Pour diverses raisons, je n'avais jamais réalisé qu'avec un avortement, elle allait mourir. Je ne voulais pas que mon bébé meure. Je voulais simplement me débarrasser de mon "problème".

Mais c'était trop tard pour revenir en arrière. Il n'y avait plus moyen de la sauver.

Alors je lui ai parlé. J'ai essayé de la réconforter. J'ai essayé d'atténuer sa douleur. Je lui ai dit que je ne voulais pas lui faire cela, mais que c'était trop tard pour arrêter. Je ne voulais pas qu'elle meure. Je l'ai suppliée de ne pas mourir. Je lui ai dit que j'étais désolée, qu'elle me pardonne, que j'avais tort, que je ne voulais pas la tuer. Pendant 2 heures, je pouvais sentir sa lutte à l'intérieur de moi.

Puis, aussi soudainement que cela avait commencé, elle s'est arrêtée. Encore aujourd'hui, je me souviens de son tout dernier coup sur mon côté gauche. Elle n'avait plus de force. Elle mourut épuisée.

En dépit de ma culpabilité, j'étais soulagée que sa douleur ait finalement cessé. Mais je n'ai plus jamais été la même. L'avortement n'avait pas seulement tué ma fille. Il avait tué une partie de moi.

Avant que l'aiguille ne traverse mon abdomen, j'avais une certaine estime pour moi-même. Mais quand l'enfant que j'avais abandonnée soudainement commença sa lutte en moi, j'ai commencé à me haïr moi-même. Il en a été ainsi rapidement. Toute notion d'estime de moi-même, toute valeur que j'avais respectée, tout espoir que j'avais toujours gardé. tout était anéanti par le poison de ce seul acte inutile. Tout souvenir de joie était maintenant souillé par l'odeur de la mort.

Il n'y avait aucun moyen de l'arrêter Il n'y avait aucun moyen de tout remettre comme avant.. Je n'avais plus aucun contrôle, aucun choix. J'étais sans puissance, faible. J'étais une meurtrière.

Un petit moment après que mon bébé ait arrêté de bouger, ils m'ont fait une injection pour stimuler le travail. Pendant 12 h, toute la nuit, j'étais en travail. Lorsque finalement j'ai accouché, les infirmières n'étaient pas dans la pièce.

J'ai accouché ma fille moi-même à 5h30 le matin suivant. Après lui avoir donné naissance, je l'ai prise dans mes mains. Je l'ai regardé de haut en bas. Elle avait une tête avec des cheveux, ses yeux étaient ouverts. J'ai regardé ses petits pieds et mains. Ses doigts avaient même des ongles et des empreintes. Tout était parfait. Elle n'était pas un "foetus". Elle n'était pas le "produit de la conception". Elle était un petit être humain. Elle était ma fille. Déformée par l'agonie. Silencieuse et immobile. Morte.

Cela m'a semblé duré 10 mn ou plus, bien que cela n'ait peut-être duré que 30 s. Les infirmières sont venues et m'ont arraché ma fille des mains et l'ont jetée -littéralement jetée- dans une cuvette et l'ont emmenée"...

Pour ajouter à la douleur, après que ma fille ait été emmenée, ils ont amené une autre femme dans la chambre pour finir son travail. Mais cette femme n'avait pas un avortement. Non, elle a eu un beau petit garçon, en bonne santé. Aucun mot ne peut dire combien cela me fut pénible.

Je suis sortie de l'hôpital 8 jours après l'accouchement. Le compte-rendu officiel rempli par mon avorteur déclarait que le procédé s'était effectué 'sans complications'. Trois jours plus tard j'ai recommencé d'avoir ce que je ressentais comme les douleurs du travail, et j'ai perdu un morceau de placenta presque de la taille de ma main... Bientôt par la suite, j'ai choisi d'avoir une ligature des trompes. Je ne pouvais vivre avec l'idée que je pourrais peut-être tuer encore. C'était trop dévastateur... Mon corps qui avait le pouvoir de créer la vie était trop facilement un fantôme de mort.

J'ai commencé à être tourmentée par des pensées de mort. Je fantasmais au sujet de la manière dont je mourrais. Mon bébé avait lutté pendant deux heures. J'ai essayé de m'imaginer moi-même en train de mourir d'une mort similaire...

Quatre mois après mon avortement, les pertes de sang et l'infection continuaient. Trop honteuse pour aller chez mon propre gynécologue-obstétricien, je suis retournée vers le Dr. Fong et il a fait un D. et C. pour nettoyer l'utérus. Il a sectionné le col et a laissé ce qu'il y avait en moi. Trois semaines plus tard j'étais gravement surinfectée.

Sept mois plus tard, à l'âge de 22 ans, j'ai été contrainte de subir une hystérectomie totale - tout cela à cause de cet avortement légal "sûr et simple". A cette époque, je n'étais plus préoccupée de savoir si je vivais ou mourais encore... Je haïssais le monde au moins autant que je me haïssais moi-même.
:idea: VOIR LES COMMENTAIRES CI-DESSOUS
Extrait de "When does life begin?" - John ANKERBERG ET John WELDON
Nancy JO MAN est la fondatrice de "Women Exploited By Abortion" (WEBA)

Source: http://www.spcm.org


Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Mer 10 Nov - 20:13 (2010)    Sujet du message: Les commentaires postés Répondre en citant

Les commentaires postés

Que le Seigneur te pardonne!

ma chere soeur, quand je lisais ton temoignage, j'ai ressenti la douleur que tu as eu lorsque ton enfant se débattait dans ton ventre pour échapper à la mort,la douleur qu'une mere peut ressentir lorsquelle est en train de perdre son bebe.
je suis sure que tu as regretté ton acte, et tu as demandé pardon au seigneur de tout coeur.
JESUS, te pardonne et DIEU est capable de te donner encore des enfants ,cette meme fille te reviendra!
STP, ne pleure plus,car le seigneur et ta fille te pardonne!!
continue de vivre et ne pèche plus!
le Saint Esprit dirige ton coeur afin que tes actions glorifient le seigneur!
Amen!
ta soeur en CHRIST, Alida
____________________________
 bonjour

L'Homme sans dieu est perdu.Jesus est mort pour nos peches et quelque soit la gravite de la situation,il ne te rejette pas.Il peut changer ta vie et te donner de nouveaux organes.Seulement accepte le car il est mort aussi a la croix pour toi.
Que dieu te fortifie.
kouassi konan joel
________________________
Jesus t'aime

Salut ma chère Jesus veut que tu saches que tu es une nouvelle créature. 2 Corinthiens5:17"Si quelqu'un est en Christ,il est une nouvelle céature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles."
Toutes choses sans exception et en tant qu'enfant de Dieu née de nouveau le passé ni le péché n'ont aucune domination sur toi. Mais gloire à Dieu pour le Saint-Esprit qui nous qui nous fortifie.
Tête haute et que Dieu te bénisse
Christelle
sois forte, et remets toi entre les mains de Dieu
____________________________
Ma soeur, je suis très peinée de la façon que tu as décrite cet acte, en tant que mère c'est difficile, d'autant plus que j'avais fais la meme chose, que j'ai demandé pardon à Dieu après, qu'il m'a béni, j'ai fais une grossesse arretée, j'ai pleuré pdant des mois,et j'ai voulu repeter cet acte ignoble, Dieu merci, cette merveille est vivante et une belle petite fille, je m'en veux tjrs, regarde à Jesus, remets toi à Dieu, beaucoup de courage ma soeur
zezo lucie Sois bénie ma Soeur
_______________________________
Merci ma soeur pour ce témoignage. Tu es courageuse. L'essentiel est que Dieu t'a pardonnée. Moi-même je suis passée par là, j'ai avorté trois fois sans réellement penser que je tuais mes enfants (de 7 à 8 semaines), je le prenais pour un des moyens contraceptifs, je ne pensais pas à quoi je m'exposais, après je me suis mariée j'ai eu une tte jolie fille après césarienne qui s'est compliquée et on m'a fait l'hystérectomie. Je suis née de nouveau en Christ, j'ai demandé pardon à Dieu, je crois fermement que Dieu est capable de me donner d'autres enfants. Je pries pour toi ma Soeur. Ta Soeur Lisy en Christ.
Dieu t'a pardonné
___________________________

tu sais ma soeur c'est une situation tres difficile que t'as connu,toi seule peux mesurer le poids de ce que t'as vecu par la maniere dont ta conscience réagi ou a réegi.Mais TIENS relève ta tete,regarde à jesus,dit lui pardon sincerment il ne se souvindra plus jamais de ton passé et tu reprendra aisement ta vie avec lui.je t'encourage à ne pas baisser les bras et je confirme au nom de jesus que je prie qu'il va operer un miracle dans ta vie si tu tournes ton coeur à lui et ce que tu croyais etre perdu dans ta vie ne sera plus une perte.
QUE SE SOUVIENNE DE TOI
Alex RDC
___________________________
je comprends

je partages ta douleur je comprends mais sache une chose pour avoir la paix il faut demander pardon à Dieu et une fois c'est fait il oublie nos transgression comme un père à compassion de ses enfants de me^me il à compassion de toi ce que tu as fait oublie le enfuie le loin de ta mémoire et recommence à vivre normalement en s'appuyant sur les paroles de la bible petit enfants je vous exporte à ne plus péchés mais si vous avez péchez vous avez un père qui pardonne qui oublie si donc Dieu vous libère soir rassurer que DIEU à oublier ce geste et il veut encore que tu saches que tes péchés sont pardonnés.Donc saisi la promesse divine et soit béni car autant de fois que nous péchons autant de fois que nous demandons pardon autant de fois Dieu oublie et li pardonne et il fait grâce soit béni et recommence a vivre ta vie ,ta fille n'est plus mais sache qu'au matin de la résurrection finale au retour de JÉSUS elle sera la pour vivre avec toi l'éternité sans fin.
SOIT béni au nom de Jésus
Dieu recompose
__________________________
Ma soeur je sais que c'est dur,sache qu'en Christ nous avons pleinitude de joie.Jesus est mort pour nous justifie.Que Dieu recompose tout ce qui a ete decomposer au nom de Jesus Christ
Dr.john

Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:19 (2016)    Sujet du message: Témoignage d'un avortement par solution saline

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> TéMOIGNAGES en VIDéOS -> Les TEMOIGNAGES CHRETIENS + HISTOIRES VECUES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com