FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
LA PRESEVERANCE DE William CAREY

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> TéMOIGNAGES en VIDéOS -> Les TEMOIGNAGES CHRETIENS + HISTOIRES VECUES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 12:43 (2010)    Sujet du message: LA PRESEVERANCE DE William CAREY Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
LA PRESEVERANCE DE William CAREY

L’affiction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance. Romain 5.3 


Lorsque William Carey fut bien établi dans son travail pionnier en Inde, ceux qui le soutenaient en Angleterre lui firent parvenir un imprimeur pour l’aider. 
Les deux hommes ne tardèrent pas à publier et à distribuer des parties de la Bible. Carey avait passé des années à apprendre la langue, de sorte qu’il pouvait produire les passages des Écritures dans le dialecte local. Il avait également préparé des dictionnaires et des grammaire pour ses successeurs. 
Un jour en l’absence de Carey,
un feu détruisit complètement l’édifice, les presses, un grand nombre de bibles et les précieux manuscrits, avec les dictionnaires et les grammaires. 

Lorsqu’il rentra et qu’on lui fit part des pertes tragiques, il ne montra aucun signe de désespoir ou d’impatience. 
Il tomba plutôt à genoux pour remercier Dieu d’avoir encore la force de tout recommencer.
Il se mit aussitôt à l’œuvre, ne perdant pas un instant à s’apitoyer sur lui-même. Avant de mourir, il avait tout refait et même apporté des amélioration à ses premières réalisations.
  

L’aptitude à réagir avec une telle persévérance et sans se plaindre devant une perte aussi tragique     témoigne d’une foi qui a été éprouvée, d’une foi fermement enracinée en Dieu, dont l’amour a été déversé dans notre cœur. 

UNE LECON POUR NOUS:

La prochaine fois que vous ferez face à une situation éprouvante, demandez au Seigneur de vous donner de la persévérance.  
Puis, ramassez les morceaux et recommencez le tout.


TEMOIGNAGE DE william Carey (1761-1834)

William Carey, humble cordonnier qui a été appelé « le père des missions protestantes », est sans doute une des personnalités baptistes les plus célèbres - mais qui était-il ?
Carey, fils d’instituteur anglican, grandit dans une petite ville de l’est de l’Angleterre, et le jeune William passait presque tout son temps libre à lire les récits de grands voyageurs tels que le Capitaine Cook, qui explorait le Pacifique quand Carey était petit. 
Carey se convertit à l’âge de 18 ans sous l’influence d’un ami qui était apprenti cordonnier comme lui, et quatre ans plus tard il fut baptisé par le pasteur baptiste du coin. 
Bien que prédicateur médiocre il fut consacré pasteur en 1786 mais dut travailler comme cordonnier et instituteur pour vivre. 

Il continuait d’être passionné par la géographie et les langues, et il apprit le latin, le grec, l’hébreu, le français et le néerlandais tout en faisant son travail de cordonnier ! 
Carey était travaillé par la pensée que de vastes populations du monde n’avaient jamais entendu l’évangile, et lors d’une pastorale en 1787 il avait demandé un débat au sujet de l’obligation de prêcher l’évangile aux païens. 
« Asseyez-vous, jeune homme, vous êtes un enthousiaste (= « fanatique » dans le vocabulaire du temps), objecta un pasteur âgé. 

Si Dieu veut convertir les païens, il le fera sans vous et moi ! » 

 Le jeune Carey se tut mais il n’oublia pas son projet, et cinq ans plus tard il publia son « Enquiry », livre d’une centaine de pages qui décrivait l’état de la population mondiale et l’obligation des chrétiens d’aller porter l’évangile aux peuples non-atteints. 
En mai 1792 il prêcha sur Ésaïe 54.2, enjoignant ses auditeurs à se lancer dans l’évangélisation du monde 
« en s’attendant à de grandes choses de la part de Dieu et en tentant de grandes choses pour Dieu 

Carey était le premier missionnaire de la nouvelle société, et il partit pour l’Inde accompagné de sa femme et de ses quatre enfants ainsi que du Docteur John Thomas. 

Leurs amis en Angleterre avaient cotisé pour payer le voyage et les premiers mois en Inde, mais une fois établis, les missionnaires durent travailler pour subvenir à leurs propres besoins. 

Carey fut nommé directeur d’une usine d’indigo et plus tard enseigna des langues indiennes à des colons qui arrivaient en Inde. Sa femme, qui avait d’abord refusé d’accompagner son mari en Inde, sombra dans une dépression profonde jusqu’à sa mort 13 ans plus tard. 

Carey annonça l’Évangile autour de lui, mais ce fut seulement après sept ans de travail qu’il put baptiser le premier converti. 

D’autres missionnaires le rejoignirent et en 1800 Carey commença des années de travail fructueux à Serampore. 

En douze ans, le trio Carey (traducteur), Ward (imprimeur), et Marshman (prédicateur) produisirent des traductions de portions de la Bible en 18 langues indiennes et entreprirent une œuvre considérable d’évangélisation et de travail social qui ne fut même pas arrêtée par l’incendie qui détruisit leur bâtiment en 1813. 
 Malheureusement, les nouveaux dirigeants de la mission en Angleterre ne comprirent pas toujours la stratégie des missionnaires en Inde, et pendant dix ans (de 1827 à 1837, après la mort de Carey) ils durent travailler seuls. 
William Carey était sans doute un des linguistes les plus remarquables de son temps, enseignant des langues indiennes à l’Université de Calcutta. 

C’était aussi un botaniste réputé et un évangéliste infatigable malgré tous les découragements qu’il connut. Il voulait non seulement évangéliser la population de l’Inde mais aussi travailler pour améliorer sa situation matérielle. 

L’Inde n’a pas oublié la contribution de Carey à son histoire, et il y a quelques années le gouvernement indien a même sorti un timbre-poste en son honneur. 
Le petit cordonnier anglais avait vraiment vu le Seigneur faire de grandes choses et avait aussi pu tenter de grandes choses pour son Seigneur ! 
SOYEZ BENIS 

Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:52 (2016)    Sujet du message: LA PRESEVERANCE DE William CAREY

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> TéMOIGNAGES en VIDéOS -> Les TEMOIGNAGES CHRETIENS + HISTOIRES VECUES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com