FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
Est-il biblique de juger

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LE MESSAGE DU JOUR -> Les PREDICATIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Mer 17 Nov - 17:36 (2010)    Sujet du message: Est-il biblique de juger Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Est-il biblique de juger  
De nos jours, il existe un grand nombre de personnes qui forment une sorte de « conspiration du silence » et ont adopté une attitude de « neutralité » en ce qui concerne les fausses doctrines. Malheureusement, ce compromis permet à toutes sortes d’hérésies.
 Les faux docteurs, comme des loups ravisseurs en habits de brebis, profitent de cette grave négligence pour s’introduire dans le troupeau et le détruire en apportant des enseignements pernicieux et hautement préjudiciables (Mat. 7:15).Un de leurs slogans favoris, communément et aveuglément accepté, est celui-ci : « La doctrine divise, mais l’amour unit ! »
Cette conception erronée a conduit certaines personnes dans une position doublement dangereuse.
D’une part, elles rejettent celui qui prêche la saine doctrine parce qu’elle divise, d’autre part, elles acceptent au nom de l’amour des enseignements de fausses doctrines.
 Quelle manoeuvre diabolique !
Une telle conception ouvre la porte toute grande à l’hérésie.
Sous le couvert de l’amour, on n’oppose plus aucune résistance à l’erreur.
 La ruse de l’ennemi est donc de pousser le plus de chrétiens possible à s’opposer systématiquement à ceux qui prêchent la saine doctrine en leur faisant croire que ceux-ci manquent d’amour.
Alors que la réalité est exactement le contraire :
il faut beaucoup d’amour pour annoncer la vérité (Jean 14:15, 21,23,24).
Le comble de la contradiction est que les partisans de « l’amour » sont parmi ceux qui deviennent les plus « virulents » lorsqu’on s’oppose à leurs convictions.

Il est grand temps de réagir à toutes ces machinations de l’ennemi et à toutes les fausses conceptions religieuses qui nous sont imposées, et cela avant que le mal ne devienne inguérissable.
Les deux sens du verbe juger en grec
Que faut-il donc faire ? Juger ou ne pas juger ?
Matthieu 7:15 est clair : nous devons juger les faux prophètes. Toutefois Matthieu 7:1 nous dit aussi de ne pas juger. La contradiction n’est cependant qu’apparente. Le mystère s’éclaircit lorsque nous découvrons que le verbe « juger », en grec krino, (employé ici par Jésus) a un double sens et qu’il doit être différemment interprété, selon son contexte. Par conséquent, comprendre le contexte de ce passage est la clé qui nous permettra de savoir de quel jugement Jésus veut nous parler.

Le premier sens de krino est « juger » ou « jugement », ce terme est le plus utilisé dans tout le Nouveau Testament. Il signifie : « distinguer, séparer, déterminer, discerner, examiner, décider, éprouver, questionner ». Voilà ce que Dieu demande à tous ses enfants. Il les appelle à questionner, éprouver, examiner, la vie et l’enseignement des docteurs, des apôtres et des prophètes pour voir s’ils sont bien conformes au modèle des Ecritures (2 Tim. 1:13-14 ; Actes 17:11).
Le deuxième sens de ce verbe krino signifie plutôt : « juger, condamner, punir, exercer une sentence ». Cette prérogative appartient à Dieu seul car il a dit : « A moi la vengeance, à moi la rétribution » (Rom. 12:19). Dans le contexte de Matthieu 7:1, Jésus s’adresse donc à un « hypocrite ». Le verbe « juger » a, dans ce cas, le sens de « condamner » et « d’exercer une sentence ». En effet, les cinq premiers versets de Mathieu 7 nous interdisent d’avoir un esprit de condamnation provenant d’une attitude hypocrite. Mais le verset 6, ainsi que les versets 15 à 20, insistent au contraire sur la nécessité pour chaque chrétien de distinguer, examiner, questionner, séparer, discerner et éprouver le vrai du faux.
Les Pharisiens étaient bien connus pour leurs jugements basés sur des traditions humaines et non sur les Ecritures. Nous devons veiller à ne pas avoir d’ attitude critique et hautaine à l’égard de ceux qui ne partagent pas nos opinions sur des sujets secondaires, si ceux-ci ne contredisent pas « la saine doctrine » ou « la conduite morale » exigées par la Bible (Rom. 14:1). Veillons aussi à ne pas juger les motivations cachées de quelqu’un, lorsqu’elles ne sont pas apparentes, car Dieu seul connaît le coeur et les mobiles qui inspirent une personne (1 Cor. 4:1-5).
Ne prenons donc jamais un verset ou une partie de verset hors de son contexte pour lui faire dire le contraire de ce qu’il veut dire. Cela s’appelle « tordre les Ecritures » et ceux qui se permettent de les interpréter de cette manière ne pourront pas échapper au jugement de Dieu. C’est ce que l’apôtre Pierre affirme lorsqu’il parle de certaines personnes ignorantes et mal affermies qui tordent le sens des Ecritures pour leur propre mine. Ce passage de 2 Pierre 3 :16 est un sérieux avertissement pour chacun de nous. Paul nous invite également à ne pas falsifier la Parole de Dieu (2 Cor. 2 :17) en lui faisant dire ce que nous voulons.


Les apôtres nous exhortent à juger les hérésies
Jésus, ses apôtres et toute 1’Ecriture nous exhortent à « juger » (examiner, discerner, contrôler) tout ce que nous lisons, entendons ou voyons se passer dans 1’Eglise. Le Seigneur demande à chaque chrétien de combattre (grec = lutter jusqu’à l’agonie) pour la foi transmise aux saints une fois pour toutes (Jude 3). Si nécessaire, nous devons nous séparer de ceux qui vivent dans le péché ou qui enseignent de fausses doctrines (2 Jean 7-11 ; 2 Thes. 3:6 ; 2 Cor. 6:14-17). En ne mettant pas en pratique ces vérités, avons-nous encore le droit de nous appeler disciples du Seigneur ? (Jean 8:31). Si d’une part, Dieu nous engage à la séparation, d’autre part, il nous demande aussi de rechercher la justice, la foi, la charité, la paix avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un coeur pur (2 Tim. 2:22).

Aujourd’hui et plus que jamais dans les années à venir, Dieu exhorte Son Eglise à examiner scrupuleusement chaque nouveau mouvement, messager, message, doctrine, méthode, expérience, vision, manifestation, révélation, prophétie, à la lumière de la Parole de Dieu. L’église d’Ephèse a été approuvée par le Seigneur lorsqu’elle a testé ceux qui se disent apôtres et ne le sont pas, et qu’elle les a trouvés menteurs (Apoc. 2:2). L’église de Pergame, par contre, a été réprimandée par le Seigneur parce qu’elle a toléré ceux qui étaient attachés à la doctrine de Balaam... la doctrine des Nicolaïtes (Apoc. 2:14-15). Tolérer les faux docteurs et leurs fausses doctrines attirera tôt ou tard le jugement de Dieu sur nous. En fait, quiconque résiste à la saine doctrine résiste au Saint-Esprit, car l’Esprit de vérité qui a inspiré les Ecritures nous la fera toujours aimer et respecter.


Jésus lui-même nous exhorte à juger
Un des versets les plus connus dans les Evangiles, mais souvent mal interprété, est cette parole de Jésus : « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés » (Mat. 7:1). Combien il est important de lire chaque verset biblique dans son contexte pour en comprendre correctement la signification. Aujourd’hui, ce verset est utilisé pour faire dire à Jésus ce qu’il n’a jamais dit et pour nous faire accepter n’importe quelle nouvelle interprétation sans aucune résistance. Dans les versets deux à cinq de ce même chapitre sept de l’Evangile de Matthieu, il est évident que Jésus fait référence à un « hypocrite » qui juge faussement une autre personne, et non au jugement d’une fausse doctrine.
C’est en s’adressant à un tel homme que Jésus dit : « Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’oeil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : laisse-moi ôter une paille de ton oeil, toi qui a une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’oeil de ton frère » (Mat. 7 : 2-5).
La leçon de Jésus est donc la suivante : nul ne peut juger le péché de son frère étant lui-même coupable de ce même péché. Ceux qui se cramponnent à ce passage : « Ne juger point, afin que vous ne soyez point jugés » pour condamner, ridiculiser ou culpabiliser ceux qui dénoncent les fausses doctrines, devraient lire tout son contexte. Jésus dit aussi dans ce même chapitre au verset quinze : « Gardez-vous des faux prophètes, car ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans, ce sont des loups ravisseurs ». Comment pourrons-nous donc savoir si quelqu’un est un faux prophète, sans le juger à la lumière de la Parole de Dieu ?

Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:20 (2016)    Sujet du message: Est-il biblique de juger

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LE MESSAGE DU JOUR -> Les PREDICATIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com