FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
Dans l’église de Jesse Irwin Overholtzer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> TéMOIGNAGES en VIDéOS -> Les TEMOIGNAGES CHRETIENS + HISTOIRES VECUES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FOI
Administrateur/ENSEMBLE
Administrateur/ENSEMBLE


Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 137

MessagePosté le: Lun 10 Jan - 10:28 (2011)    Sujet du message: Dans l’église de Jesse Irwin Overholtzer Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Dans l’église de Jesse Irwin Overholtzer, il n’y avait pas de pasteur en titre, Quelques-uns des membres prêchaient. Ils accomplissaient aussi un autre travail. Beaucoup étaient fermiers.
A côté de ses occupations à la ferme, « Frère Jesse », comme on l’appelait était devenu un prédicateur volontaire.
Et il commença à prêcher les lois ! Il oubliait que nous sommes sauvés du péché uniquement parce que le Seigneur Jésus est mort à notre place, qu’il est ressuscité des morts et que ce salut est un DON. Que ce n’est pas quelque chose pour lequel il nous faut travailler (Ep 2 : 8 et 9)
Et dans ses prédications, il insistait avec de plus en plus de vigueur sur la nécessité d’observer les règles. Quelques-unes de ces règles sont étranges, mais elles étaient très importantes pour Frère Jesse. Il pensait qu’en obéissant à ces règles on était assuré de ne pas perdre son salut, et si on n’y obéissait pas, on ne pouvait aller au Ciel.
Voici quelques règles :
  • que les dames devaient porter des bonnets spéciaux et non des chapeaux achetés dans un magasin !
  • Les hommes et les femmes ne devaient même pas avoir de boutons à leurs vêtements !
  • Si les femmes portaient des chapeaux achetés dans un magasin et des boutons, elle péchait !

Frère Jesse n’avait plus la joie qu’il avait eue la première fois qu’il avait cru au Seigneur Jésus comme à son Sauveur personnel. Il continua quand même à prêcher les règles
Il y avait un petit livre dans la bibliothèque de Frère Jesse écrit par un homme nommé Dwight L. Moody. Il l’avait acheté avec d’autres livres à une vente aux enchères. Il ne pensait pas qu’il devait le lire. Selon les idées de Frère Jesse, cet homme Moody n’était même pas sauvé. En effet, Moody ne prêchait pas de la même manière que Jesse. Mais, un jour, Frère Jesse était si malheureux qu’il décida de jeter un coup d’œil à ce livre. Et il s’y intéressa immédiatement. Moody disait que le salut était gratuit, qu’on ne devait pas travailler pour l’obtenir ou pour le garder, car « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. » (Tt 3 : 5 ; Ep 2 : 8).
Mais c’était difficile pour Frère Jesse de le croire. Depuis qu’il était un petit garçon, tous les prédicateurs qu’il avait entendus prêchaient qu’on garde le salut en obéissant aux règles ! Mais plus il lisait la Bible, plus il voyait que Moody avait raison.
Un jour de printemps, alors que Frère Jesse taillait des pêchers dans son verger, soudain, il comprit. Dieu, par son Saint-Esprit avait pu le lui montrer. Il vit alors que le salut est gratuit, qu’il n’y a qu’à l’accepter et le recevoir, Il comprit qu’il avait été sauvé du péché uniquement en croyant au Christ, non en observant les règles.
Jesse n’y tenait plus de joie. Il faillit tomber du haut de l’échelle tant il se pressait pour faire part de sa découverte à sa femme.
« Anne, je suis sauvé ! Je sais que je suis sauvé ! », s’écriait-il.
Il lui montra qu’elle aussi n’avait qu’à se confier en Jésus-Christ pour son salut. Qu’elle n’avait pas besoin de travailler pour son salut. Et elle reçut le Christ [1].
Croyant la Parole de Dieu, M Overholtzer commença à raconter partout ce qu’il avait découvert : « Ce n’est pas les règles ! Pas les règles ! disait-il sans cesse, il s’agit uniquement de recevoir le don gratuit du salut. [2] »
Beaucoup de gens reçurent Jésus-Christ grâce au témoignage de M Overholtzer. Parmi eux se trouvait un homme qui était venu du lointain Portugal. Il travaillait dans la ferme de M. Overholtzer.
M Overholtzer aimait les livres. Il les avait toujours aimés « depuis le temps où il se délectait de la Bible de famille ». C’est ainsi qu’en lisant le livre de M. Noody il avait compris comment être sauvé et prêt à aller au Ciel.
Un jour, il lisait un sermon d’un grand prédicateur de Londres, Charles H. Spurgeon. Soudain, M. Overholtzer s’arrêta de lire. Il s’écria tout haut « Spurgeon, vous avez tort, vous avez tort ! »
Il lisait alors une phrase qui disait que même un petit enfant peut être sauvé de son péché. Je suppose que M. Overholtzer pensait combien il avait souffert étant enfant, quand il essayait d’être sauvé, sans y parvenir.
« Non, pensait-il, c’est pour les adultes, ce n’est pas pour les enfants. »
Il rangea le livre. Mais Dieu ne permit pas qu’il oublie ce que Spurgeon avait dit…
Un jour, il décida qu’il essaierait de voir si Spurgeon avait vraiment raison. Il parla à des enfants de Jésus, de son amour et du don gratuit du salut.
Ils crurent aussitôt et ils prièrent, demandant au Seigneur Jésus de venir dans leurs cœurs et leurs vies. Plusieurs mois passèrent. Les enfants vivaient pour Jésus.
Leur vie changée força M Overholtzer à croire que ce que Spurgeon disait était réellement vrai. Et dans la Bible, il remarqua quelques paroles très importantes. Elles étaient dites par le Seigneur Jésus lui-même à ses disciples quand il était sur la Terre. Les disciples avaient essayé d’empêcher des parents d’amener leurs petits enfants au Seigneur Jésus. « Laissez venir à moi les petits enfants, leur a-t-il dit, et ne les empêchez point » (Mc 10 : 14).
Jesse Overholtzer fut si excité par cette découverte des enfants qui parvenaient à connaître le Seigneur Jésus qu’il commença à s’adresser aux enfants qui l’entouraient. Bientôt, beaucoup reçurent le Christ comme leur Sauveur personnel.
Un jour, M. Overholtzer sut que le Seigneur Jésus voulait qu’il aide les enfants du monde entier à apprendre ce qu’il s’était efforcé de découvrir : Comment aller au Ciel et comment avoir ses péchés pardonnés.
Jesse Overholtzer devint le fondateur des « Clubs de la Bonne Nouvelle » qui, aujourd’hui, bien des années plus tard, sont tenus partout dans le monde !


Revenir en page d'ACCUEILhttp://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:13 (2016)    Sujet du message: Dans l’église de Jesse Irwin Overholtzer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> TéMOIGNAGES en VIDéOS -> Les TEMOIGNAGES CHRETIENS + HISTOIRES VECUES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com