FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
JE VOUS DONNE MA PAIX

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LE MESSAGE DU JOUR -> Les PREDICATIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 10:25 (2012)    Sujet du message: JE VOUS DONNE MA PAIX Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
JE VOUS DONNE MA PAIX
Nous savons que Jésus n’avait ni or ni argent, mais il leur laissa, en effet,
quelque chose qui est de loin meilleur :
« 27 Je vous laisse la paix, [leur dit-il] je vous donne ma paix. Je ne vous donne
pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s’alarme point. »
(Jean 14, 27)
Quelle fortune incommensurable que cette paix que Jésus donne à ceux qui
croient en lui! Celui qui la possède peut s’estimer parmi les plus riches et les plus
heureux au monde.
Et pourtant, ce n’est pas toujours ce qu’on peut supposer, c’est-à-dire une paix
sans trouble, une vie sans difficulté. Au contraire, la paix de Jésus peut exister dans un
coeur quelles que soient les circonstances extérieures de notre existence.
Deux artistes avaient reçu la commande d’un tableau représentant la paix. Le
premier artiste a peint sur sa toile la scène d’un beau lac caché parmi les montagnes. Il n’y avait aucun vent pour agiter la surface sereine des eaux. Aucun nuage ne se trouvait
dans le ciel bleu. Le jour était au crépuscule et un beau clair de lune se reflétait sur le
miroir de l’eau placide.
L’autre artiste a jeté sur la toile, lui aussi, une mer, mais celle-ci était fort agitée
par un vent orageux. Des vagues sauvages se brisaient sur les rochers. Tous les arbres sur
le rivage se tourmentaient sous la furie de la tempête. Mais il se levait au-dessus des flots
un puissant rocher où une colombe avait fait son nid. Là, au milieu du bruit et des
éléments incléments, cette colombe avait trouvé son repos et elle y demeurait sans
crainte, sans frayeur.

LA SÉRÉNITÉ DE L’INTÉRIEURE
Eh bien, c’est ce dernier tableau, plutôt que le premier, qui décrit le mieux la paix
que Jésus donne. Dans cette paix, ces deux éléments sont présents : le calme au milieu de
la tempête, la tranquillité au milieu de la commotion, le silence au milieu de la
turbulence, la sérénité intérieure au milieu des luttes extérieures. Le Seigneur n’a jamais
d’ailleurs promis à son peuple une paix sans nuage, une vie sans trouble, une existence où
toutes les circonstances extérieures seraient idéales. Il ne donne aucune garantie à ses
disciples qu’ils n’auront pas d’épreuve, de persécution, de tentation, de tribulation, de
revers, d’opposition, de fausse accusation. Au contraire, il leur dit :
« 33 Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu
le monde. » (Jean 16, 33)
Nous voyons cette paix de Jésus lorsqu’il fut lui-même pris dans une grande
tempête sur le lac de Galilée. Les vents soufflaient avec impétuosité et la barque dans
laquelle Jésus se trouvait avec ses disciples était couverte par les flots. Les disciples en
étaient remplis de frayeur, mais Jésus dormait tranquillement à la poupe sur un coussin.
Les disciples vinrent lui dire : « 38 Maître, tu ne te soucies pas de ce que nous
périssons? » Alors s’étant réveillé, Jésus menaça le vent, et il y eut un grand calme. Puis,
il leur dit : « 40 Pourquoi avez-vous tellement peur? Comment n’avez-vous pas de foi? »
(Marc 4, 35-41)
“Ainsi souvent dans la vie l’orage assombrit nos coeurs,
Bien que pour nous Jésus prie, prêt à calmer nos terreurs.
Comptons mieux sur sa tendresse, son coeur ne saurait changer;
De sa brebis en détresse, il est toujours le berger.”

LA MAÎTRISE ABSOLUE
Or, la même paix dans son âme donna à Jésus le courage de faire face avec un
calme désarmant à ses ennemis dans le jardin de Gethsémané (Jean 18, 3-11). Elle le
revêtait d’une maîtrise absolue au milieu de ses procès devant les tribunaux juif et
romain, à tel point que Ponce Pilate lui-même en fut étonné (Matthieu 27, 14). Avec cette
paix, il pouvait en plus supporter l’agonie et les moqueries du Calvaire avec une présence
d’esprit qui lui permit de demander le pardon pour ses bourreaux, de confier sa mère aux
soins du disciple bien-aimé et de témoigner sa miséricorde envers le larron repentant.
Voilà la paix que Jésus veut partager avec nous : « Je vous laisse la paix, je vous
donne ma paix. » Comment pouvons-nous, en définitive, trouver une telle paix dans un
monde si bouleversé et dans les conditions parfois si peu favorables de notre existence?
La promesse de Jésus fut-elle limitée à ceux du premier siècle, ou n’est-elle pas pour
nous aussi en ce 21e siècle? Assurément, sa paix peut se communiquer à nos coeurs
aujourd’hui si nous plaçons en lui notre confiance.

La confiance! Voilà le secret de ce bonheur ineffable. Le psalmiste en avait parlé
même avant la venue du Christ, en disant :
« 1 Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-puissant.
2 Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie! »
(Psaumes 91, 1-2)
Dans l’âme de celui qui se confie en la puissance divine et qui marche
humblement avec son Dieu, en obéissant à ses commandements, il y a une paix certaine
qui se refuse à être troublée par les éléments turbulents autour et en dessous d’elle.
Ayant fait du grand rocher son refuge, elle ne craint rien. « 6 Le Seigneur est mon
secours; [peut-elle dire] je n’aurai pas de crainte. Que peut me faire un homme? »
(Hébreux 13, 6)
Encore faut-il avoir trouvé sa paix avec Dieu en ayant une conscience nette devant
lui. Il faut accepter le sang de Jésus qui purifie de tout péché, et être lavé dans ce sang par
la foi en étant baptisé (immergé) dans sa mort. C’est ainsi que nous devenons de
nouvelles créatures, que nos péchés sont pardonnés, et que nous avons la paix. L’apôtre
Paul écrit aux Romains :
« 1 Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre
Seigneur Jésus-Christ, » (Romains 5, 1).
Le même apôtre dit encore que nous avons été baptisés en Christ pour marcher en
nouveauté de vie, et il ajoute plus loin :
« 1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-
Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l’esprit. » (Romains 8, 1)
C’est pourquoi l’apôtre Pierre appelle le baptême « 21 l’engagement d’une bonne
conscience envers Dieu, » en ajoutant dans ce même verset qu’il nous sauve par la
résurrection de Jésus-Christ (1 Pierre 3, 21).
En plus, cette paix qui s’obtient par la rémission de nos péchés se manifeste tout
au long d’une vie qui lui est entièrement soumise. La communion de Dieu est ainsi
complète, et nous avons recours à lui dans toutes les circonstances de notre vie
quotidienne, ainsi que Paul l’écrit aux Philippiens :
« 6 Ne vous inquiétez de rien; mais, en toutes choses, par la prière et la
supplication, avec des actions de grâces, faites connaître à Dieu nos demandes. 7 Et la
paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Christ-
Jésus. » (Philippiens 4, 6-7)
Oui, d’après ces paroles, « la paix de Dieu » se place comme une sentinelle à la
porte de notre coeur pour empêcher à quelque inquiétude, à quelque souci, à quelque
doute, à quelque crainte, à quelque angoisse que ce soit de pénétrer et troubler notre

esprit. Il en est ainsi parce que nous avons cru à la parole et à la providence de Celui qui
fait concourir toutes choses au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés
selon son dessein (Romains 8, 28). Avec une parfaite assurance, nous pouvons nous
approcher devant le trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour
être secouru dans nos besoins (Hébreux 4, 16). En effet, nous pouvons faire écho de la
confiance qu’avait l’apôtre Paul lorsqu’il dit :
« 31 Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui
sera contre nous? 32 Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour
nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? 33 Qui
accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! 34 Qui les condamnera? Christ est
mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! 35
Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la
persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? […] 37 Mais dans toutes
choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. 38 Car j’ai
l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses
présentes ni les choses à venir, 39 ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni
aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-
Christ notre Seigneur. » (Romains 8, 31-39)
LA CONFIANCE INÉBRANLABLE
En effet, l’apôtre Paul pouvait faire face aux plus grands périls, aux plus grandes
détresses, aux plus grandes souffrances, et à la mort même avec une confiance
inébranlable parce qu’il avait la paix de Christ dans son âme.
« 6 Car pour moi, [écrit-il de sa cellule à Rome à Timothée] me voici déjà offert
en libation, et le moment de mon départ approche. 7 J’ai combattu le bon combat, j’ai
achevé la course, j’ai gardé la foi. 8 Désormais la couronne de justice m’est réservée; le
Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce jour-là, et non seulement à moi, mais à tous
ceux qui auront aimé son apparition. […] 18 Le Seigneur me délivrera de toute oeuvre
mauvaise et me sauvera (pour me faire entrer) dans son royaume céleste. À lui la gloire
aux siècles des siècles ! Amen! » (2 Timothée 4, 6-8.18)
Avez-vous trouvé une telle paix dans votre âme? Jésus-Christ, le Fils de Dieu et le
Sauveur des hommes, est à même de vous la donner… et il vous la donnera à la mesure
que vous vous fiez à lui, que vous lui cédez votre coeur et votre vie, et que vous vous
soumettez à ses commandements. Si vous vous sentez malheureux, agité, partagé,
insatisfait, condamné, pourquoi ne pas lui faire place dans votre coeur? Selon sa parole, il
se tient à la porte, et il frappe. Si vous lui ouvrez la porte, il entrera chez vous, il soupera
avec vous, et vous avec lui (Apocalypse 3, 20). Pourquoi alors continuer ces vaines luttes
qui ne mènent qu’à la vanité et qu’à la ruine? Écoutez plutôt Celui qui se propose de vous
donner sa paix.

Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:16 (2016)    Sujet du message: JE VOUS DONNE MA PAIX

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LE MESSAGE DU JOUR -> Les PREDICATIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com