FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
Que dit la Bible sur l’homosexualité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> DIVERS SUJETS -> QUESTIONS ? REPONSES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Ven 8 Mar - 15:35 (2013)    Sujet du message: Que dit la Bible sur l’homosexualité Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
L’homosexualité
"Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination.  " (Lévitique 18 : 22).
"Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable..." (Lévitique 20 : 13).

"C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement" (Romains 1 : 26-27).
Apocalypse 22:15  Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge ![...]
 
"Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, (6 :10) ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu" (1 Cor. 6 : 9-10).
 
"Nous n'ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime, sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers, les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine" (1 Timothée 1 : 8-10).


C'est ce que confirme l'apôtre Paul en Romains 1:26, 27 : "Voilà pourquoi Dieu les a livrés [en ce sens qu'il les laisse agir ainsi] à des désirs sexuels honteux, car leurs femelles ont changé l'usage naturel de leur corps en celui contre nature ; et pareillement les mâles aussi ont laissé l'usage naturel de la femelle et se sont enflammés dans leur passion les uns pour les autres, mâles avec mâles, faisant ce qui est obscène et recevant en eux-mêmes le plein salaire que méritait leur égarement."
Voyez ce que disait l'apôtre Paul des premiers convertis au christianisme : "Comment ! Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du royaume de Dieu ? Ne vous égarez pas. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni hommes qu'on entretient à des fins contre nature, ni hommes qui couchent avec des hommes, [...] n'hériteront du royaume de Dieu. Et pourtant c'est là ce qu'étaient certains d'entre vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été déclarés justes au nom de notre Seigneur Jésus Christ et avec l'esprit de notre Dieu." - 1 Corinthiens 6:9-11.


L’humanité a trouvé bien des causes de toutes sortes au problème de l’homosexualité qui touche
beaucoup de personnes dans le « monde ». D’une part, dans le but de les déculpabiliser de se sentir
différentes de la majorité des êtres qui la composent, et d’autre part, pour se débarrasser d’un problème
dont elle n’a aucune explication valable à se donner et à leur donner.
Autrefois cachée, de nos jours l’homosexualité masculine et féminine tend à entrer de plus en plus dans
les moeurs. L’homosexuel devient alors une « espèce protégée » par des lois apostâtes votées par de
nombreux pays et gouvernements dont certains de leurs membres pratiquent eux-mêmes
l’homosexualité.
Pourtant, qu’ils le veuillent ou non, l’homosexualité est un « vice »un péché. Lorsqu’elle est pratiquée, elle n’est
en fait qu’un désir désordonné assouvi de la chair, un acte contre-nature, c’est-à-dire contre les
principes établis par Dieu.
On ne nait pas homosexuel. On le devient. L’homme n’a pas été crée avec une identité à la fois
masculine et féminine. L’homme est du genre masculin. La femme est du genre féminin. L’homme et la
femme n’ont pas été crées pour avoir « commerce » avec un être du même sexe que le leur, mais
l’homme et la femme ont été crées pour former un couple, s’unir et procréer.
L’homosexualité a une cause spirituelle. Elle s’explique ainsi : L’esprit de l’homme, influencé par une
« présence » extérieure à lui-même, (environnement) ou intérieure à lui-même, (intime), mettra alors en
marche son corps (par l’usage de sa volonté) pour traduire en acte la pensée injectée (par l’influence)
visant à lui faire commettre une action contre-nature. Une fois l’acte consommé, il devient alors
homosexuel et tombe sous la malédiction de Dieu.
C’est précisément de cette « influence » dont je voudrais parler. Elle est la cause principale du
« brouillage » que subit la conscience de « l’homme » lorsque ces pensées lui sont injectées. Si celui-ci
ne prend pas soin de les analyser par son esprit, il deviendra alors un automate dans les « mains » de
« l’entité ».
Mais une fois que celle-ci aura été « éliminée », l’être humain, (homme et femme), retrouvera alors sa
liberté et sa dignité. Il pourra enfin être pleinement heureux.
Heureux ? Oui, c’est une affirmation, parce qu’un homosexuel n’est jamais heureux. Il n’y a pas
d’homosexuel heureux, bien qu’en apparence il puisse le paraître.
Je viens de préciser que « l’influence » que subit un homme ou une femme dans le domaine de sa
sensibilité, de ses émotions, de sa sexualité, peut provenir de son environnement, c’est-à-dire de
« l’extérieur », ou encore du cadre dans lequel il ou elle vit, ou bien de « l’intérieur », c’est-à-dire propre
à l’homme, propre à sa personne, dans son corps, dans son âme.
Plus clairement dit, cette « tendance » à l’homosexualité peut provenir d’un « héritage spirituel » de sa
proche famille, ou de ses ancêtres, en tous les cas d’une personne de sa famille ou plusieurs
personnes parmi ses ancêtres qui se sont livrées à l’homosexualité.


Mais il se peut également qu’une pensée vienne à son esprit, qu’une sensation éprouve son corps,
qu’une émotion touche ses sentiments, qu’un désir « homosexuel » surgisse subitement à cause de
l’activité extérieure d’une « entité spirituelle ».
Pour ne pas succomber à « l’influence » et parvenir à l’acte déshonorant que celle-ci désire en fait pour
sa propre satisfaction, la résistance et le refus que lui opposeront l’homme (ou la femme) seront les
armes efficaces par excellence pour la faire fuir.
Mais, lorsqu’il s’agit d’un « héritage spirituel », il en va tout autrement. Cela signifie qu’une « entité »
habite le corps. Il sera alors plus difficile de résister à son influence. Si toutefois la personne y parvient,
elle ne sera jamais certaine de ne pas succomber un jour ou l’autre.
Pour que cette « entité » abandonne le corps dont elle s’est emparée, seule l’utilisation d’armes
« spirituelles » l’y contraindra.

C’est ici la réponse que la « Société » n’a pas su trouver et par conséquent expliquer aux millions
d’êtres humains atteints par ce comportement dont les fruits, en définitive, sont la destruction de la
personnalité accompagnée de multiples souffrances morales, sentimentales et physiques qui découlent
de ces actes contre-nature, sans oublier le rejet. Les conséquences de ces actes sont catastrophiques
à plusieurs niveaux, et le sida en est une des plus douloureuses.
L’apostasie de l’homme est la cause de tous ses maux quels qu’ils soient.
S’il peut être facile à certains d’en sortir par un acte déterminé de leur volonté, ce n’est pas toujours le
cas lorsque des « entités spirituelles » se sont emparées d’un corps humain.
Les hommes et les femmes qui sont atteints par l’homosexualité ne pourront s’en sortir qu’en faisant
appel à la Croix, là où le Christ a détrôné satan et ses entités spirituelles.
En faisant appel au Fils de Dieu, l’homme et la femme repentants recevront non seulement le pardon
total de leurs actes, non seulement la libération de ces « entités », mais également la guérison définitive
de leur « esprit, de leur âme et de leur corps ».
L’église « traditionnelle » ne peut rien pour vous. Vous trouverez de l’aide auprès des véritables
disciples du Christ ; auprès de ceux qui prêchent et vivent l’Evangile de leur Maître.
Elishéva VILLA

VOIR ENCORE ICI >>http://www.latrompette.net/post/A370_homosexualite.htm
Les versets bibliques/
http://topchretien.jesus.net/topbible/?q=impudique&top=0


Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:44 (2016)    Sujet du message: Que dit la Bible sur l’homosexualité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> DIVERS SUJETS -> QUESTIONS ? REPONSES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com