FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
LA SOUFFRANCE DE LA SOLITUDE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> SOUFFRANCE et DECOURAGEMENT? -> LA SOLITUDE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BIBLE
Administrateur/ENSEMBLE
Administrateur/ENSEMBLE


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 492

MessagePosté le: Dim 9 Mar - 08:18 (2008)    Sujet du message: LA SOUFFRANCE DE LA SOLITUDE Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
TU SOUFFRE DE PROFONDE SOLITUDE


LA SOUFFRANCE
DE LA SOLITUDEIl faut une certaine audace pour prétendre apporter une réponse à cette question que l'homme se pose depuis toujours.

Une réponse qui apaise et rassure le cœur et l'intelligence, une réponse qui panse les plaies et ouvre un avenir à ceux qui sont blessés par la vie.

Parler de la souffrance de la solitude, c'est courir le risque de parler d'une étrangère pour certain.

Ceux qui l'ont expérimentée savent bien que l'on ne peut pas la décrire avec des mots il faut la vivre.

Elle nous échappe dès lors qu'elle nous tient !


Qui disserterait sur la souffrance de la solitude au moment même où des douleurs moral
insoutenables le tenaillent ?


Le Christ lui-même en a été réduit à crier sur la croix "Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m'as-tu abandonné (1) ?"

Quand on souffre la solitude, on crie ou on se tait.

Ne dit-on pas que les plus grandes douleurs sont muettes ?


Tant de souffrances dans la solitude diverses

Nous le savons bien, il existe de nombreuses souffrances qui ne sont pas obligatoirement juste physiques.

:arrow: Souffrance d'abandon,

:arrow: souffrance d'amour, ne pas avoir rencontrer
l'amour d'un(e) conjoint(e),

:arrow:
souffrance de celui ou celle qui a perdu sa compagne ou son compagnon,par la mort ou le divorce ou l'abandont,

:arrow:
souffrance du rejet des membres de l'église cause du milieu social sans intêret pour être parmis les choisis,
:arrow: souffrance rejet dans le milieu du travail,

:arrow: souffrance du vieillard ou des plus de 50 ans, qui ne supporte plus l'idée de finir ses jours en maison de retraite,ou chez lui (elle)
,

:arrow: souffrance du chômeur qui se sent en marge de la société,

:arrow:
souffrance de ou de la célibataire, divorcé(e), veuf(ve)

:arrow: et encore..encore la souffrance a de nombreux visages etc....

Elle frappe sans cause et sans raison, les hommes et les femmes, les riches et les pauvres, les vieux les moins jeunes et les jeunes, et même les bébés.


Premier constat : beaucoup de souffrances physiques ou morales sont injustes, incompréhensibles, ou résulte de nos péchés, même si certaines, sont liées à notre propre égoïsme et à notre méchanceté ou des autres.
Face à ces souffrances-là, on ne peut que s'exclamer :

"Pourquoi ? Pourquoi ?

Y a t il une explication à la souffrance de la solitude ?

Nous avons la tentation de trouver une explication logique pour apporter une réponse, comprendre un présent par un passé, voire de donner une valeur éducative à la souffrance de la solitude.

C'est ainsi que les "amis" de Job, dans leur folle prétention, entreprennent de démontrer à cet homme écrasé par le malheur que tout ce qui lui arrive est "mérité", que Dieu est nécessairement juste dans tous ses jugements et rétribue l'homme selon ses œuvres.
Le texte biblique nous dit que Dieu sanctionne ces "professeurs" de souffrance qui n'ont pas parlé de lui avec vérité et qu'il donne raison à Job qui, dans sa détresse, a eu l'humilité de se tourner vers lui en renonçant à tout comprendre et à tout expliquer. "Je reconnais que tout est possible pour toi", dit Job... "J'ai osé rendre tes plans obscurs à force de parler de ce que j'ignorais. Je l'avoue : j'ai parlé d'un sujet trop ardu. Je n'y comprenais rien et ne le savais pas !... Je ne savais de toi que ce qu'on m'avait dit, mais maintenant, c'est de mes yeux que je t'ai vu (3)"

Une promesse à celui qui souffre la solitude

La Bible ne donne ni explication ni justification à la souffrance, mais une promesse.

Celle d'un Dieu proche dans la souffrance, qui se laisse interpeller, qui n'est pas sourd à nos appels.

"Le Seigneur m'écoute quand je l'appelle au secours (4)", dit le psalmiste.
"Dieu n'est pas venu pour supprimer la souffrance, affirme Paul Claudel, il n'est pas venu pour l'expliquer. Il est venu pour la remplir de sa présence".


Le Dieu de Jésus-Christ nous propose quelque chose de complètement fou :

une foi gratuite, de l'ordre d'une
confiance absolue en son amour.


Une foi qui s'abandonne, sans condition, jusqu'au bout, qui me pousse à croire que Dieu me tient
dans sa main lorsque je traverse l'épreuve, qu'il m'aime, même si ce qui m'arrive me paraît incompréhensible.



Le combat

me permet de m'abandonner chaque jour entre les mains du Seigneur. Ce combat me place au centre d'un amour inconditionnel et illimité, que je dois découvrir chaque jour, dans une nouvelle intimité avec le Seigneur. Ce combat me permet de témoigner de ce que le Seigneur intervient encore aujourd'hui, au travers de l'épreuve, et de ce qu'il offre le meilleur à ceux qui lui abandonnent toute chose. J'atteste que, quelles que soient les circonstances ou les échéances, ce combat est à la gloire de Dieu.

Ces paroles vous choquent peut-être car il ne nous est pas naturel de marcher sur ce chemin de la confiance en Dieu, renonçant à nos propres forces, mais enracinés dans la parole et la promesse de Dieu. Et pourtant c'est notre vocation à tous !

Probablement est-il alors nécessaire d'être accompagné par un ou une chretien(ne)dans la foi, comme pour les disciples d'Emmaüs.

Je garde dans mon cœur le souvenir de cette amie chrétienne qui à la veille de sa mort me demandait de prier pour elle car elle même n'en avait plus la force.

Dieu nous lance un appel !

Etre proches les uns des autres, dans une communion de cœur et de pensée, c'est peut-être la seule chose qui soit vraiment essentielle à vivre dans le temps de la souffrance : Dieu nous donne les uns aux autres. Il nous confie les uns aux autres.
Et comme l'apôtre Paul l'écrit dans sa première lettre aux Corinthiens : "Dieu est fidèle à ses promesses, et il ne permettra pas que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces, mais au moment où surviendra l'épreuve, il vous donnera la force de la supporter, et ainsi le moyen d'en sortir (6) ".



"Quand tu seras dans la détresse, appelle-moi, je te délivrerai, et tu célébreras ma gloire".
Psaume 50, verset 15.

1. Matthieu chapitre 27, verset 46
2. Supplément du Point N° 1669 du 9/09/04
3. Job chapitre 42, versets 2, 3-5
4. Psaume chapitre 4, verset 4
5. "Cancer où est ta victoire" Daniel Ingrand - Le journal d'une chimio - Réveil publication.
6. 1 Corinthiens chapitre 10, versets 12-13
[/media]

Revenir en page d'ACCUEILhttp://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:50 (2016)    Sujet du message: LA SOUFFRANCE DE LA SOLITUDE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> SOUFFRANCE et DECOURAGEMENT? -> LA SOLITUDE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com