FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
Le vrai sens de Noël

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> DIVERS SUJETS -> QUESTIONS ? REPONSES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 403

MessagePosté le: Mer 9 Déc - 17:36 (2015)    Sujet du message: Le vrai sens de Noël Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le vrai sens de Noël

En ce dernier mois de l'année, ne convient-il pas de rappeler quel est le vrai sens de Noël ? Tant de nos concitoyens semblent l'avoir oublié. Mais peut-être ne l'ont-ils même jamais su ?

Me trouvant une fois, en ce mois de décembre, dans une ville où j'avais été invité pour des réunions, je faisais quelques pas dans une rue commercante où les gens couraient, ça et là, s'afférant à faire leurs derniers achats, en vue de la fête ; de la fête de Noël, bien sûr! Dans cette rue se trouvait un petit magasin "pas comme les autres" dirons-nous. Une "Maison de la Bible", dont la devanture fort bien décorée du reste, se chargeait de rappeler aux passants le pourquoi de cette fête du 25 Décembre. Il y était question de Jésus, bien sûr! Et au milieu de divers objets scintillants sous les projecteurs autours desquelles plusieurs versets concernant Noël était écrit en gros caractères, une Bible était ouverte au récit de la nativité. Alors que je quittais la devanture, 2 dames passaient ; jetant un coup d'oeil furtifs vers la vitrine, l'une d'elle s'exclama :"ah ces chrétiens ! C'est incroyable! il faut qu'ils mettent leurs histoires de bon dieu partout et pour tout, même pour la fête de Noël! Inutile de vous dire que j'en suis resté interloqué! Ma surprise passée, je n'ai guère eu de mal à me convaincre que de nos jours, de plus en plus de gens ont grandi dans la plus complète ignorance des vérités les plus élémentaires du Christianisme. Nombreux sont ceux, en effet, qui de nos jours n'ont probablement jamais été à l'Eglise, pas même dans leur enfance ; et n'ont donc pas eu l'occasion de suivre quelque instruction religieuse leur faisant connaître la vie du Christ et sa venue sur la terre, au premier Noël!.


Quelques six siècles avant que l'évènement ne se produise, le prophète Esaïe, poussé par l'Esprit de Dieu, avait fait une révélation dont la bible nous donne connaissance : "Le Seigneur lui-même - écrivait-il - vous donnera un signe. Voici, la vièrge sera enceinte ; elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel" ce qui signifie : "Dieu avec nous"! (1) Quelle étonnante nouvelle que celle de la venue du Fils de Dieu parmi les hommes. A Noël, le Christ est né! C'est là le sens du nom, "Noël", qui veut dire en latin : "jour de naissance".


Mais le prophète n'a pas parlé seulement de la venue du Christ ; il a aussi précisé le lieu de sa naissance : Bethléem, en Palestine ; et il a donné la raison de sa venue sur la terre, le pourquoi de sa mission. Par plusieurs autres prophéties, Esaïe a précisé qu'il serait le Messie, la lumière des nations ; et qu'il apporterait le salut aux hommes. C'est pour cela que ce livre du prophète Esaïe a souvent été appelé :"l'Evangile de l'ancien Testament".


L'Evangéliste Luc rapporte ainsi les faits, au sujet de cette vièrge dont il nous fait connaître le nom : Marie. Un ange de Dieu, nommé Gabriel, lui apparut et lui dit :"Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donnera le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut... Marie dit à l'ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? L'ange lui répondit : Le saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu... Car rien n'est impossible à Dieu" (2).


Cette incarnation du Christ, dans une nature semblable à la nôtre, pour aussi surprenante soit-elle, est chargée de signification. Elle manifeste tout d'abord l'intérêt du Dieu créateur pour nous, ses créatures. Mais elle témoigne aussi de son amour et de sa miséricorde pour tous les hommes, sans distinction de race ni de rang social.


L'évangéliste Jean exprime, lui aussi, la pensée de Dieu en identifiant le Christ, le Verbe créateur de Dieu, par ces mots :"La Parole a été faite chair et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité... Personne n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique qui est dans le sein du Père est celui qui l'a fait connaître " (3) Ainsi, Jésus-Christ est venu naître sur la terre, se faire homme, pour nous révéler qui est Dieu, le vrai Dieu, créateur de l'univers et de tout ce qui existe dans ce monde et sur la terre. C'est lui qui nous a donné la vie et qui peut nous faire grâce pour toutes nos offences, en nous pardonnant tous nos péchés, si nous le recevons dans notre vie.


L'apôtre Pierre, dans un message qu'il prêcha à Jérusalemn, au lendemain de la fête de la Pentecôte, affirmait :"Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvés" (4). Il parlait bien là du Seigneur Jésus-Christ, le même Jésus, Emmanuel, dont avait parlé Esaïe dans ses prophéties ; celui qui, là encore conformément à ce qui avait été annoncé, venait d'être crucifié à Jérusalem, et que Dieu venait de ressusciter d'entre les morts. C'est ce dont Pierre et les autres apôtre rendaient tous témoignage avec force.


Qui saurait compter toutes les heureuses conséquences que cette venue du Fils de Dieu sur la terre a pu avoir pour notre humanité et pour la vie de tous ceux et de toutes celles qui ont cru en Lui ? Les conséquences de la venue du Sauveur des hommes demeurent, encore aujourd'hui, pour tous ceux qui croient. La Bible affirme que si nous croyons en Jésus-Christ, le Fils de Dieu et si nous l'acceptons comme le Sauveur de notre vie, nous découvrons alors qu'Il vient vivre sa vie en nous. Il vient vraiment, par son Esprit, demeurer en nous. Ce n'est plus seulement : "Emmanuel - Dieu avec nous" ; mais c'est : "Dieu en nous" - Dieu vivant en nous.


Cette présence effective du Christ en nous est une réalité qui dépasse la fiction. Le témoignage de nombreux passages des écrits du Nouveau Testament, dans la Bible, nous confirme cette intention de Dieu de faire de tout vrai chrétien une habitation de Dieu en Esprit. Voyons par exemple ce que l'apôtre Paul affirme : "En Christ, vous êtes édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit ... Le Christ habite dans vos coeurs par la foi" (5). Voyons encore ce qu'en dit l'apôtre Jean :"Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui ; et nous connaissons qu'Il demeure en nous par l'Esprit qu'Il nous a donné" (6).


Le vrai Noël ne peut être réduit à une simple fête, en famille, ou entre amis ; une fête où lumières, cadeaux et victuailles font bon ménage pour réjouir le coeur des hommes et faire marcher cette société de consomation que nous nous sommes fabriqués. Le vrai Noël est et doit rester l'événement sans précédent qui a ouvert toute grande la porte du salut pour l'humanité perdue. Il faut donc que chacun sache que, ce jour là, le Christ est vraiment venu dans le monde pour sauver les pécheurs que nous sommes.


La Bible dit :"Quiconque croit en Lui ne sera point confus" (7). Ce quiconque, c'est moi, c'est vous, c'est chacun de nous! Alors écoutons cet appel que Dieu fait retentir dans sa Parole et qui s'adresse à chacun d'entre nous :"Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur..." (8).


Chers auditeurs, c'est dans cette unique perspective que je me permets de vous souhaiter, ainsi qu'à votre famille, un Noël béni ; Ce sera un vrai Noël, parce que chacune et chacun, parmi vous, aurez compris, du plus jeune au plus âgé, la véritable signification de cette fête. Si non, comment pourrait-il encore être question d'un vrai Noël!


Note : (1) Es. 7.14 - (2) Luc 1.31 à 36 - (3) Jean 1, 14 et 18 - (4) Act. 4.12 - (5) Eph. 2.22 et 3.17 - (6) I Jean 3.24 et 4.15 - (7) Rom. 10.11 - (8) Act. 3.19)

Fernand Legrand

Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:50 (2016)    Sujet du message: Le vrai sens de Noël

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> DIVERS SUJETS -> QUESTIONS ? REPONSES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com