FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
«stratégie d'intimidation» des islamistes pour soumettre l'Occident

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SOCIETE -> LA FRANCE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PASTEUR



Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 1 446

MessagePosté le: Dim 25 Mar - 13:05 (2018)    Sujet du message: «stratégie d'intimidation» des islamistes pour soumettre l'Occident Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Alexandre del Valle, géopolitologue, décrit la «stratégie d'intimidation» des islamistes pour soumettre l'Occident.
via Le Figaro Vox.


Vous fustigez la réaction des Occidentaux après chaque attentat, qui se contentent d'allumer des bougies. Pourtant, il y a aussi des plans de prévention de la radicalisation: cela ne vous semble pas suffisant?

Ce que l'on n'a pas compris en Occident, c'est que lorsque l'on tue au nom de l'islam, les pôles institutionnels de l'islamisme testent nos réactions.
J'ai visité et pris en photo les nombreux lieux de commémorations post-attentats édifiés comme des autels par la mairie très gauchiste (Podemos) de Barcelone: il n'y a pas eu de photo des victimes occidentales sur les lieux de commémoration, aucune croix chrétienne, aucune apologie de ce que nous sommes, de l'Espagne ou de notre identité, mais une omniprésence d'écrits en arabe, de pancartes où il était écrit que l'islam c'est la paix, l'islam est innocent...
Le lendemain des attentats, la mairie de Barcelone fit augmenter les dotations accordées aux organismes de lutte contre l'islamophobie!
Nos professions de foi post-attentats et nos bougies entourées de slogans exposées après des carnages sur fond de «lutte contre l'islamophobie» sont perçues par les pôles de l'islamisme institutionnel comme des extraordinaires messages de faiblesse. Ce recours permanent à l'autoflagellation et à la culpabilisation est la preuve, pour les islamistes, que nous sommes une proie facile.

Pour revenir à la déradicalisation, je pense que celle-ci est quasiment impossible avec des vrais radicalisés qui pris le «goût du sang».
La prévention de la radicalisation est en revanche la seule chose que l'on puisse effectivement faire, car les personnes déjà touchées par la contagion du discours islamiste et qui l'ont mis en pratique n'en reviennent jamais ou très rarement, d'autant que les ex-jihadistes «revenants» ont le droit de mentir d'une façon illimitée dans le cadre de la «ruse de guerre jihadiste», que l'on retrouve dans des textes de la jurisprudence islamique.

Est-ce à dire qu'il n'existe pas d'islam modéré en France?

En France, l'islam modéré, celui de la mosquée de Paris ou de l'imam Chalghoumi, existe mais il est en perte de vitesse et minoritaire au niveau des lieux de cultes et de la production de discours et d'identité.
L'État français et les Européens en général ont beaucoup trop cédé durant des décennies, notamment en laissant les Frères musulmans et à présent le pôle turc (néo-ottoman) contrôler le Conseil français du culte musulman (CFCM).
Il est urgent par exemple de n'accorder la gestion du marché du halal de sacrifice des bêtes qu'à des pôles vraiment modérés de l'islam, car on oublie trop souvent que les milliards du halal permettent à des mouvances comme les Frères de s'auto-financer, en plus des dons des fidèles.

Depuis la mise en garde de Karl Popper contre les totalitarismes du XXe siècle, dans «the open society and its enemies», vous jugez que nos démocraties n'ont toujours pas tiré les leçons de l'histoire?

Non, les pires erreurs se répètent.
Comme jadis face aux totalitarismes rouges et bruns qui annoncèrent sans complexe leurs objectifs de conquêtes, nos démocraties ouvrent leurs portes à l'ennemi islamiste.
Karl Popper ne s'est pas trompé. J'irai même plus loin.
Cet auto-sabordage civilisationnel fait que nos sociétés ne définissent plus leurs intérêts que de façon marchande, économique, de sorte que l'Arabie saoudite, la Turquie ou le Qatar producteurs d'islamisme radical institutionnel ou jihadiste, qui devraient être définis comme des ennemis dès lors qu'ils incitent les musulmans chez nous à se «désassimiler», sont vus comme des amis ou des alliés puisqu'ils le sont d'un point de vue économique ou stratégique face au bloc russo-orthodoxe désigné comme ennemi principal par l'OTAN.

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/03/23/31002-20180323ARTFIG00319-alexa…

___________________________

Terrorisme «guerre psychologique»: quel en est l'objectif?
Toute guerre a un objectif, et celui de l'islamisme mondial est de faire régner partout l'ordre de la charia, de reconquérir tous les pays qui furent jadis musulmans (Balkans, Espagne, Sicile, Portugal, Inde, Israël, etc.), qu'il veut réunir à terme dans un califat, afin d'islamiser la planète entière.
Mais, sachant que de nombreux pays sont militairement plus forts qu'eux, les islamistes doivent désarmer d'abord l'Occident grâce à l'interdiction de toute critique de l'islam sous couvert de lutte contre l'islamophobie.
Pour éliminer les obstacles sur leurs chemins de conquête subversive, les pôles de l'islamisme mondial distillent l'idée selon laquelle toute critique de l'islam serait une attaque contre les musulmans.
Cette «paranoïsation» des musulmans via l'idée que les «sociétés mécréantes» les persécuteraient prépare la sécession possible d'une grande partie des communautés musulmanes de nos pays, que les jihadistes comme les «islamistes modérés» incitent à se «désassimiler».

De ce fait, il est stupide de réduire la menace islamiste au seul terrorisme jihadiste, qui n'est que l'avant-garde, la face émergée de l'iceberg.
L'objectif de conquête du monde et de l'Occident est en effet poursuivi tout autant par l'islam institutionnel mondial et occidental, majoritairement fondamentaliste. La différence entre les deux n'est pas de nature mais de degré. Le but commun est d'instaurer le règne universel de la charia.

Selon vous, ces institutions que vous nommez les «pôles subversifs» de l'idéologie islamiste dans le monde prônent par conséquent une doctrine proche de celle des jihadistes?


Oui, la doctrine est la même, elle découle des textes sacrés de l'islam: le Coran incréé, où les sourates guerrières de Médine priment sur celles plus spirituelles de La Mecque, puis les Hadîths (propos complémentaires rapportés et attribués à Mahomet), et la Sira, la vie de Mahomet qui regorge de conflits et d'actes jihadistes. Dans l'islam, rappelons qu'il n'y a pas réellement de théologie, comme dans le christianisme: il y a une orthodoxie, qui opère une fusion totale entre le spirituel et le temporel, et une orthopraxie qui en découle et qui valorise la conquête, la ruse de guerre et le combat sacré.
L'islam (soumission) se distingue d'ailleurs de la foi (iman), car islam signifie la soumission à un ordre plus politique que religieux.
De ce fait, lorsque nos dirigeants refusent d'interdire les Frères musulmans, les salafistes «modérés», le Tabligh indo-pakistanais, ou l'islam turc du Millî Görüs, sous prétexte que ceux-ci n'exercent pas d'action terroriste sur notre sol, ils n'ont rien compris à l'islam, car ils n'ont pas affaire qu'à des prosélytes religieux, mais à des adeptes d'un ordre juridico-politique fondé sur la vision totalitaire de la charia et qui est qui plus est conquérant et opposé à l'ordre démocratico-occidental judéo-chrétien.

Dans les universités islamiques sunnites officielles, le religieux et le socio-temporel sont toujours enseignés ensemble. Ces pôles de l'islamisme mondial conquérants sont par ordre d'influence dans nos sociétés et dans le monde: les Frères musulmans, qui dirigent de nombreuses mosquées aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Italie…
Ensuite, il y a le salafisme wahhabite, produit et entretenu par l'Arabie Saoudite, qui tient les lieux saints de l'islam et les grandes organisations panislamistes mondiales (la Ligue islamique mondiale, l'OCI, ISESCO, l'Assemblée mondiale des mosquées, etc.).
Le pôle saoudien produit une orthodoxie islamique totalitaire qui a contaminé une grande partie du monde musulman depuis des décennies, y compris nos «banlieues de l'islam».
On peut aussi mentionner le Tabligh et la Jamaà Islamiya indo-pakistanaises, très présents en Grande Bretagne ou en Amérique mais aussi chez nous, sans oublier le Millî Görüs turc et autres confréries néo-ottomanes très actives au sein de la diaspora en Europe et qui ont contribué à l'essor de l'AKP d'Erdogan en Turquie. Et l'Université d'Al-Azhar, la plus prestigieuse du monde sunnite, qui n'a jamais excommunié les jihadistes, alors qu'elle a déclaré «apostats» nombre de libéraux.

J'ajoute que ce système théocratique conquérant, sous couvert de prosélytisme et de liberté religieuse, repose sur une vision foncièrement irrédentiste, puisque tout territoire qui appartenait dans le passé au Califat (Espagne, Balkans, Inde, Andalous, Sicile, etc.) est censé retourner à l'islam.

L'emploi de l'expression «aslam taslam» («soumets-toi et tu seras épargné») par les jihadistes est pour vous la preuve d'une continuité entre le terrorisme d'aujourd'hui, et la longue histoire d'expansion de l'islam par l'appel à la soumission…

Revenir en page d'ACCUEIL
http://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:34 (2018)    Sujet du message: «stratégie d'intimidation» des islamistes pour soumettre l'Occident

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SOCIETE -> LA FRANCE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com