FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
ces jours d'épreuves, où le désert avance dans notre cœur, et où rien n'est facile.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> SOUFFRANCE et DECOURAGEMENT?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BIBLE
Administrateur/ENSEMBLE
Administrateur/ENSEMBLE


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 492

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 23:56 (2008)    Sujet du message: ces jours d'épreuves, où le désert avance dans notre cœur, et où rien n'est facile. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Dans cette rubrique,
j'aurai - comme vous - beaucoup d'expériences à partager.
Des bonnes, mais aussi des mauvaises.
Chaque jour qui passe est un jour de découverte, d'émerveillement.
Mais il y a aussi ces jours d'épreuves, où le désert avance dans notre cœur, et où rien n'est facile.

Tout est
Le sec. Le désespoir, le découragement, la déception s'installent.
L'Apôtre Paul disait qu'il savait vivre dans le contentement, que ce soit dans des périodes de disette ou dans des périodes d'abondance :
"Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette." (Philippiens 4:12)
Salomon demandait à Dieu :
"Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, accorde-moi le pain qui m’est nécessaire, de peur que, dans l’abondance, je ne te renie et ne dise : qui est l’Éternel? ou que, dans la pauvreté, je ne me dérobe, et ne m’attaque au nom de mon Dieu." (Proverbes 30: 8-9)
A NOTRE TOUR, et comme les Apôtres,
Dieu nous fait passer par des jours faciles ou difficiles,
des jours où le soleil brille,
mais aussi des jours où la tempête fait rage. C'est un apprentissage durant lequel nous nous préparons, nous nous purifions, nous nous formons. Si nous comprenons que c'est une école, alors nous nous plions au saint programme divin.

Mais si nous murmurons, si nous devenons amers, si nous nous révoltons, alors nous tombons dans le piège de la pitié de soi,
qui est une autre forme de l'adoration du moi. Nous trouverons toujours que nous avons trop peu ou pas assez, que Dieu aurait dû faire comme ceci ou comme cela. Nous en viendrons même à donner des conseils à Dieu car notre moi est sur le trône, mais plus Jésus. C'est dans ce sens qu'Esaïe déclara au nom de Dieu :

"Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées. (Esaïe 55:8 -9)
Nous sommes dans une période de l'Histoire de l'Église où Dieu veut purifier et guérir d'abord les bergers, conducteurs du troupeau, pour leur apprendre à revenir sur des bases plus scripturaires, et aussi à laisser souffler le vent de l'Esprit pour qu'Il les conduise où Il veut, comme il veut et quand Il veut. Toute personne qui ne comprend pas cette volonté, ce désir de Dieu, ne pourra faire réellement partie de la "génération sans visage" que Dieu veut désormais établir sur Son troupeau. Une génération qui aura le visage même de Dieu, Son empreinte à LUI et à Lui seul.


J'aime beaucoup ce texte trouvé sur un site chrétien ("L'Arbre de Vie"), et intitulé : "Le repos de la foi"
" Jésus monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. Alors il s'éleva une si forte tempête que la barque était couverte par les vagues. Et lui, il dormait… "( Matthieu 8 : 23-24)
Être capable de dormir dans de telles circonstances implique une foi d'une puissance au moins égale à la force de l'épreuve qui sévit. J'aime beaucoup remarquer que le Seigneur n'était ni en prière, ni en méditation, encore moins dans une position qui lui permettait de gérer la tempête avec autorité. Il dormait dans l'épreuve. Et si ses disciples ne l'avaient pas réveillé il aurait peut-être dormi jusqu'à ce qu'ils eussent abordé l'autre rive. Ce qui était, entre nous soit dit, l'objectif.
Nous parlons là d'une foi agissante même pendant que nous dormons ; lorsque nous nous trouvons complètement à la merci des éléments déchaînés, agressant notre vie, elle nous maintient dans un état de profond repos intérieur. Nous pouvons être trempés jusqu'aux os par les flots en furie, nous ne serons jamais déstabilisés, éprouvés oui mais jamais agités. Jamais plus ballottés de gauche à droite en fonction de ce qui est vécu sur le moment, en fonction des rafales de vent. Tantôt, confessant notre foi lorsque tout est calme et tantôt pleurant sur notre pauvre condition d'homme faible, suppliant le Seigneur d'arrêter nos épreuves, lorsque les vents sont puissamment contraires et menacent de nous faire sombrer. Mais le Seigneur nous prouve qu'il est possible de rester invariablement ferme dans la foi quoiqu'il arrive. Il nous laisse sa vie comme exemple pour rechercher auprès de lui le secret de cette stabilité miraculeuse afin de pouvoir patienter, remplis d'espérance dans nos tempêtes, et nous exprimer : " Il est bon d'attendre en silence le salut de l'Eternel " ( Lamentations 3 : 26) même si : " la tempête se maintenait si forte que nous avions perdu finalement toute espérance d'être sauvé. " ( Actes 27 : 20 ).

Entre le peuple de Dieu qui contestait par devant et les Égyptiens qui menaçaient par derrière, Moïse va avoir cette parole de foi extraordinaire : " L'Éternel combattra pour vous ; et vous, gardez le silence. " ( Exode 14: 14 ). Il va simplement leur dire ce qu'il vit intérieurement dans cette atmosphère conflictuelle : " Restez dans le repos de la foi comme je suis dans le repos de la foi, pas de décision intempestive et de réaction d'impatience ; vous verrez que Dieu maîtrise toute chose et qu'il va intervenir d'une manière ou d'une autre. Laissons-le faire et attendons son heure ". Et cette attitude ne provenait pas d'une subite prise de position de Moïse face à l'épreuve. C'était son comportement quotidien, qu'il soit en présence de son Dieu, en présence de l'adversaire au travers des Égyptiens ou en présence du peuple de Dieu contredisant et critiquant ; il vivait cela sans se forcer, il s'endormait dans cet état d'esprit et il se réveillait dans cet état d'esprit. Nous remarquons une nouvelle fois dans cette nouvelle situation d'urgence que Moïse n'a pas pu se réfugier dans la prière sur le moment, il n'en a pas eu le temps, démontrant ainsi que ce qu'il disait et ce qu'il voulait que les autres fassent, il le vivait d'abord personnellement. C'est cela le signe d'une véritable spiritualité : " un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel " ( Jean 3 : 27 ) contrairement à beaucoup de prédicateurs aujourd'hui qui essaient d'enseigner les enfants de Dieu sans avoir d'abord reçu en eux par révélation du St Esprit les vérités qu'ils veulent transmettre. Moïse connaissait le repos de la foi, malgré peut-être la souffrance du moment ; et j'ai personnellement la conviction intérieure qu'une grande part de cet état d'être, il l'a appris pendant ses quarante années dans le désert à l'école de son Dieu.
Et nous, dans nos épreuves et fournaises de toutes sortes, ne sommes-nous pas de ceux et de celles qui ont du mal à entendre la voix de Dieu parce que notre impatience nous domine ? " Mais ils n'écoutèrent pas Moïse à cause de leur impatience et de leur dure servitude. " ( Exode 6 : 9 ). Le repos profond de la foi nous manque lorsque les évènements ne répondent pas à notre attente ; nous avons la démangeaison de vouloir intervenir pour les transformer à notre convenance, les appliquer par nos méthodes, et la tentation est grande à ce moment précis de vouloir alors contraindre ceux qui nous entourent d'entrer dans nos raisonnements.
(F.G.)

Difficultés dans votre vie
VOUS VIVEZ des tempêtes


Revenir en page d'ACCUEILhttp://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:22 (2016)    Sujet du message: ces jours d'épreuves, où le désert avance dans notre cœur, et où rien n'est facile.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> SOUFFRANCE et DECOURAGEMENT? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com