FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
Continuons à nous avancer sans arrêt ni détour sur la route qui nous est tracée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> Vie Chrétienne -> Nous SOMMES ETRANGERS et des VOYAGEURS sur la TERRE...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BIBLE
Administrateur/ENSEMBLE
Administrateur/ENSEMBLE


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 492

MessagePosté le: Ven 2 Mai - 11:41 (2008)    Sujet du message: Continuons à nous avancer sans arrêt ni détour sur la route qui nous est tracée Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
       Continuons à nous 
avancer sans

arrêt ni détour sur la route qui
nous est tracée, demeurant calmes
et résolus dans le devoir, braves
dans la lutte, patients dans
la souffrance.
Le terme viendra un jour:
marchons seulement droit devant
nous.
Nous trouverons bientôt 
le repos. Les choses de ce monde
peuvent être ébranlées et
chanceler; mais notre fondement
reste intact et assuré.
Dieu demeure dans son amour,
c'est pourquoi nous demeurons
dans cet amour.
Notre paix coule et coulera
toujours comme un fleuve.
Une part nous est échue dans
la Canaan céleste, et nous
l'occuperons quoiqu'il advienne.
Le Dieu de Daniel donnera une
part digne de lui à tous ceux
qui ont, comme Daniel,
le courage d'être décidés pour
la vérité et la sainteté, et
aucune fosse aux lions ne
les privera de leur héritage.La souffrance Esaïe 38/9,21
«Voici mes souffrances mêmes
sont devenues mon salut »
La prière d’Ezéchias malade.
La souffrance ne nous est pas
toujours épargnée. Pensons à
nos amis éprouvés par les
dernières inondations
exceptionnelles. Ils partagent
comme les autres et avec
eux les mêmes souffrances,
le même drame de tout perdre.
Il y a ceux qui ont été épargnés,
et ceux qui traversent l’épreuve
comme les autres.
Ezéchias est malade !
Il passe par cette redoutable
épreuve de la maladie, épreuve
difficilement acceptable, dont
l’issue semble fatale. Aussi,
il « prie » et demande à Dieu
de le guérir. Dieu l’exauce et
le relève. Un cantique de
louange monte de son cœur
vers le Seigneur, conscient
de la grâce qui lui a été faite.
Il dit « Mes souffrances mêmes
sont devenues mon salut » (v.17).
Souffrances salutaires !?
Il n’y a pas ici l’idée de
souffrances expiatoires.
On peut traduire ce verset
aussi comme suit :
Mon amertume a été changée
en paix (Littéralement :
Pour la paix mon amertume
amère). Le mot souffrance
est le mot « Amère » que
l’on retrouve dans le récit
des eaux de Mara
en Ex.15/12,27 ou l’amertume
est changée en douceur ;
et le mot salut c’est le mot Paix.
Note : le mot "Amer" en français
est proche du mot hébreu
« Hamreh » signifiant
« irriter, chagriner, affliger,
offenser ».
La souffrance physique a
entraîné son cœur dans une
profonde amertume, une
incompréhension face à cette
épreuve, avec tous ces
sentiments qui rendent amère
notre cœur, voir une accusation
intérieure, une culpabilité
« tous mes péchés ».
Par l’exaucement de Dieu
c’est aussi la Paix qui est
revenue en lui, l’amertume
s’en est allée, la paix est venue.
C’est notre réaction face à
l’épreuve, qui amène en nous
cette « amertume ».
Amertume purifiée par
l’intervention du Seigneur,
Il a « indiqué un bois »
à Moïse et l’amertume a été
changée en douceur.
L’Ecriture nous montre quelle
attitude Dieu nous enseigne
et demande de nous pour notre
bien lorsque nous traversons
les difficultés :
Notre attitude intérieure :
1 Pier. 2/19,20 = Supporter.
Non nous révolter, ni nous
résigner, mais « supporter ».
Ce passage concerne les
« Serviteurs / Esclaves »
(v. 1, et il est certain que
le traitement réservé aux
esclaves n’a que rarement
été juste, il était le plus
souvent injustifié tant dans
le travail exigé que dans
la discipline imposée.
Cependant, ils sont « appelés »
à continuer à faire le bien
tout en supportant un
traitement injuste.
Ni injures, ni menaces,
mais s’en remettre,
à l’exemple de Christ, à
Celui qui juge justement (v. 23).
L’honneur appartient à celui
qui supporte patiemment de
souffrir bien que sa vie soit
irréprochable.
Notre attitude envers les autres :
1 Pier. 3/9 = Bénir. Il est écrit
« Préserve ton cœur du mal et
ta langue de pécher ». Bénir
sans penser à rendre le mal.
Toute la suite de ce passage
de Pierre appuie cette
affirmation de l’Esprit
pour l’attitude à adopter
envers les autres lors de
souffrances injustes (v. 15,17
souffrir en faisant le bien).
Ainsi nos cœurs ne se
rempliront pas d’amertume,
et seront préservés du mal
que nous serions tentés de
faire ou de dire aux autres.
Notre attitude envers le tentateur :
 1 Pier. 5/8 = Résister.
Ce mot « Résister » évoque
ces femmes de la Tour de
Constance qui ont su garder
la foi et l’espérance au sein
même de l’épreuve de leur
vie et du temps.
L’Adversaire
( Antidikos : se dit surtout
des adversaires en justice)
est ici vu dans son rôle
« d’accusateur ».
Le même mot désigne
« l’épreuve » et « la tentation ».
Dans toute souffrance
il y a l’épreuve d’une tentation,
l’adversaire vient pour
« accuser » le sort qui est
contre nous, les autres qui
ne nous comprennent pas,
Dieu même qui nous laisse
entre les mains du mal.
« Résister-lui avec une foi
ferme », dit l’Esprit.
Prendre et se servir du
« Bouclier de la foi »,
ce qui suggère l’image
d’une porte que l’on ferme
résolument devant les traits
(suggestions) enflammés
du malin. Fermes résolument
ton cœur aux suggestions du
malin au sein de tes épreuves.
Notre attitude envers Dieu :
1 Pier. 4/16 = Le Glorifier.
Lui remettre nos âmes,
se décharger sur Lui,
le Glorifier en faisant valoir
la confiance que nous avons
en Lui malgré nos souffrances.
Il est et Il demeure notre
Sauveur et notre Seigneur (5/10).
Face à nos souffrances
engendrant amertumes,
déceptions, découragement.
Dieu nous propose en
Jésus-Christ Celui qui a le
pouvoir de changer le mal en
bien, l’amertume en paix.
L’Ami qui se tient à vos côtés
Quand l’épreuve arrive pour
ébranler votre âme,
Vous aimerez l’ami qui se tient
à vos côtés. Peut-être
ne pourra-t-il rien faire :
le problème est au fond
de vous seul. Car il est
des chemins que notre
âme doit parcourir seule.
Des semaines où l’amour
est impuissant à guérir
les maux, Et l’amitié
incapable de soulever
les lourds fardeaux.
Mais de savoir que vous
avez un ami qui se tient
à vos côtés jusqu’au bout,
Dont les mots de
consolation ne cessent jamais,
Dont les mains réconfortantes
sont sur les vôtres,
Cela vous aidera déjà à
surmonter l’adversité,
même s’il ne peut rien faire.
Aussi d’un cœur fervent
pouvons-nous dire :
Seigneur, bénis l’ami qui
se tient à mes côtés !

De:B.Y.Williams



Revenir en page d'ACCUEILhttp://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:53 (2016)    Sujet du message: Continuons à nous avancer sans arrêt ni détour sur la route qui nous est tracée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> SUJET SUR LA VIE CHRETIENNE -> Vie Chrétienne -> Nous SOMMES ETRANGERS et des VOYAGEURS sur la TERRE... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com