FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum
FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
PAGE PRINCIPAL http://solitude.leforum.eu
FLUX RSS http://solitude.leforum.eu/rss.php
J'estime que les souffrances du temps présent, ne sauraient être comparée à la gloire à venir qui sera réservée pour nous. " Romains : 8 :18

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LE MESSAGE DU JOUR -> Les PREDICATIONS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BIBLE
Administrateur/ENSEMBLE
Administrateur/ENSEMBLE


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 492

MessagePosté le: Ven 13 Juin - 20:16 (2008)    Sujet du message: J'estime que les souffrances du temps présent, ne sauraient être comparée à la gloire à venir qui sera réservée pour nous. " Romains : 8 :18 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
J'estime que les souffrances du temps présent, ne sauraient être comparée à la gloire à venir qui sera réservée pour nous. " Romains : 8 :18
Prises hors contexte, les souffrances du temps présents peuvent être effroyables. Je pense aux souffrances horribles des martyrs chrétiens. Je pense à ce que certains enfants de Dieu ont eu à endurer dans les camps de concentrations. Et que dire des souffrances épouvantables causées par la guerre ? Des douleurs cruelles de ceux qui sont mutilés ou qui deviennent paralysés à la suite d'un accident ? De la souffrance indescriptible qui ravagent le corps de ceux qui sont minés par le cancer ou d'autres maladies ?
Et pourtant, il n'y a pas que la souffrance physique. Parfois il semble même que la douleur physique se supporte mieux que la torture mentale. N'est-ce pas ce que Salomon à voulu dire lorsqu'il a écrit :"L'esprit de l'homme le soutien dans la maladie ; mais l'esprit abattu, qui le relèvera ?" Proverbe 18 :14. Il y a la souffrance causée par l'infidélité dans le mariage ou par la mort d'un être cher, et la vive déception ressentie devant un rêve brisé. Il y a l'immense chagrin causé par le rejet ou la trahison d'un ami intime. Nous sommes maintes fois étonnés devant la capacité du corps humain à endurer les coups, les douleurs atroces et les épreuves de la vie.

En elles-mêmes ces douleurs sont écrasantes. Mais quand on les considère à la lumière de la gloire à venir , elles ne sont que des coups d'épingle. Paul dit qu'elles "ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.". Si les souffrances sont aussi grandes, combien plus grande doit être la gloire !
Dans un autre passage, L'apôtre Paul se permet de dire, dans un langage agréablement imagé, "Que nos légères afflictions du moment présent produisent un poids éternel de gloire."  2 Corinthiens 4:17. Placées dans la balance, les afflictions ne pèsent qu'une plume tandis que la gloire est lourde à l'infini. Jugées d'après le calendrier,  les souffrances sont momentanées tandis que la gloire est éternelle.
Lorsque nous verrons notre Sauveur au bout du voyage, les souffrances du moment présent deviendront insignifiantes. W. Mac Donald


 
 
  
Combien tout aura valu la peine, quand nous verrons Jésus !  
Les épreuves de la vie sembleront si petites, quand nous verrons Jésus-Christ.Par un seul regard de son doux visage, toute douleur aura disparu.Alors, courage ! Continuons la course, bientôt nous verrons Jésus-Christ.
Esther K. Rusthoi  


 
  
 Ma grâce te suffit.   
2 Corinthiens 12:9   
Si aucun des Saints de Dieu n’était pauvre ou éprouvé, nous ne connaîtrions pas la moitié des consolations de la Grâce divine. Quand nous trouvons le vagabond qui n’a pas où reposer sa tête, silencieux, demeurons confiants. Quand nous voyons l’indigent affamé de pain et assoiffé d’eau, qui se glorifie encore en Jésus, quand nous voyons la veuve privée, accablée, dans l’affliction et ayant encore foi en Christ, oh! Quel honneur cela reflète sur l’Évangile. La grâce de Dieu est illustrée et magnifiée dans la pauvreté et les épreuves des croyants. Les Saints souffrent sous chaque découragement, croyant que toutes choses concourent ensemble à leur bien, et que, loin de toute apparence négative, une réelle bénédiction de plénitude en jaillira, que leur Dieu ou bien oeuvrera promptement pour leur délivrance, ou bien leur accordera la sécurité de Son soutien dans leur malheur, aussi longtemps qu’il lui plaira de les garder. Cette patience des saints prouve la puissance de la grâce divine. Il y a un phare au large en mer; c’est une nuit calme. Je ne peux pas dire si l’édifice est ferme. La tempête se jettera contre lui et alors je saurai s’il tient bon. Il en est ainsi avec l’œuvre de l’Esprit.
Si nous n’étions pas à plusieurs reprises entourés de mers déchaînées, nous ne saurions pas s’il est vrai et fort. Si le vent ne soufflait pas dessus, nous ne saurions pas combien il est solide et sécurisant. La fierté de Dieu, ce sont ceux qui tiennent bon au milieu des difficultés, fermes, immuables.
Le sage au milieu du trouble est confiant en la victoire.
Quiconque veut glorifier son Dieu doit s’attendre à rencontrer plusieurs épreuves. Personne ne peut s’illustrer devant le Seigneur à moins que ses conflits ne soient nombreux. Si alors les vôtres sont un sentier durement éprouvé, réjouissez-vous-en, parce que vous voulez la meilleure démonstration de la toute suffisance de la grâce de Dieu.
Quant au fait qu’il vous fasse défaut, repoussez-en la pensée. Il faut que nous puissions mettre notre confiance jusqu’à la fin dans ce Dieu qui ne nous a jamais fait défaut.       Ch. Spurgeon


 
  

LEVE-TOI ET PARS    
L’heure arrivera, heure à laquelle ce message s’adressera à nous, comme il s’adresse à tous: "Lève-toi et pars, quitte la maison que tu as habitée, la ville où tu as traité tes affaires, quitte ta famille et tes amis. Lève-toi, et pars pour le dernier voyage.    
Mais que savons-nous de ce voyage ? Que connaissons nous du pays de destination ? Peut-être avons nous eu quelques révélations de l’Esprit ? Mais comme nous savons peu de choses du domaine de l’Au-delà !   
Nous savons qu’il existe une rivière sombre et tumultueuse appelée "la Mort". Dieu nous invite à la traverser, nous promettant d’être à nos côtés. Mais qu’y a-t-il devant nos yeux ébahis ? Quelle glorieuse vision sera dévoilée à nos regards ? Aucun voyageur n’en est jamais revenu pour nous le dire. Mais, nous en connaissons assez sur les lieux Célestes pour accueillir avec joie et bonheur notre convocation pour les Cieux.    
Le voyage de la mort peut-être ténébreux, mais nous devons aller de l’avant sans peur aucune, sachant que Dieu est avec nous quand nous traversons la sombre vallée, et par conséquent, nous ne devons craindre aucun mal.    
Nous quitterons tout ce que nous avons connu et aimé ici-bas, mais nous irons à a maison du Père, la maison de notre Père où se trouve Jésus, cette Cité Royale qui a de solides fondements et dont Dieu est l’architecte et le constructeur.    
Ce sera notre dernier déménagement, et nous habiterons pour toujours chez Celui que nous aimons, au milieu de Son peuple, dans la présence de Dieu.   
Ami chrétien, médite beaucoup sur le Ciel, cela t’aidera à poursuivre ton travail, et à oublier les difficultés du moment. Cette vallée de larmes n’est que le passage qui à un pays meilleur, ce monde de malheur est le seuil qui amène à un monde de félicité.   
Seigneur, par Ta divine grâce, prépare-nous pour tes parvis resplendissants et si haut élevés, et que notre esprit s’élève et se joigne aux chœurs de ton Armée. Ch.Spurgeon   

Si nous souffrons, nous régnerons aussi avec Lui.   2 Timothée 2:12   
Nous ne devons pas imaginer que nous sommes en train de souffrir pour Christ, et avec Christ, si nous ne sommes pas en Christ.  
Bien-aimé ami, es-tu en train de te confier en Jésus seulement ? Si non, quelle que puisse être la douleur qui te tombe dessus sur cette terre, cela ne signifie pas que tu souffres avec Christ. Le terrestre n’a pas l’espérance de régner avec lui dans le ciel. Ni non plus, pour conclure, que toutes les souffrances chrétiennes ne sont pas systématiquement des souffrances avec Christ, car c’est essentiel que d’être appelé par Dieu pour souffrir.    
Si nous sommes téméraires et imprudents et que nous courons au devant de situations périlleuses que ni la providence ni la grâce ne nous y a conduit ni préparé, nous devons nous interroger pour savoir si nous ne sommes pas plutôt en train de pécher que de communier avec Jésus. Si nous laissons la passion prendre la place du jugement, et notre propre volonté régner plutôt que l’autorité scripturaire, nous combattons contre le Seigneur avec les armes du diable; et si nous nous coupons les doigts nous ne devons pas en être surpris. Par conséquent, dans les malheurs qui s’abattent sur nous, nous ne devons pas rêver que nous sommes en train de souffrir avec Christ. Quand Marie parla mal contre Moïse, et que la lèpre s’attacha à elle, elle n’était pas en train de souffrir pour Dieu. De plus, souffrir avec Dieu implique que cela doit avoir en finalité la gloire de Dieu.    

 
Si je souffre en essayant de me faire un nom ou gagner les applaudissements, je n’obtiendrai d’autre récompense que celle décernée aux pharisiens. Il est indispensable que l’amour pour Jésus et l’amour pour son élu soit toujours le mobile premier de toute notre patience. Nous devons manifester l’Esprit de Christ en douceur, en humilité et dans le pardon.  
Puissions-nous rechercher et voir si nous sommes vraiment en train de souffrir avec Jésus. Et si c’est ainsi que nous souffrons, qu’est-ce que notre légère affliction comparée au règne avec Lui ?    
Oh, c’est une si grande grâce que d’être avec Christ dans la fournaise, et un tel honneur d’être éprouvé sur le pilon avec lui, que s’il n’y avait pas de récompense future,,nous pourrions nous estimer heureux de l’honneur présent. Mais puisque la récompense est aussi éternelle, infiniment plus que nous aurions le droit d’espérer, ne prendrions-nous pas notre croix avec empressement, et ne continuerions-nous pas notre marche dans la joie ?  
Ch. Spurgeon   


Revenir en page d'ACCUEILhttp://solitude.leforum.eu


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24 (2016)    Sujet du message: J'estime que les souffrances du temps présent, ne sauraient être comparée à la gloire à venir qui sera réservée pour nous. " Romains : 8 :18

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FORUM Chrétien EVANGELIQUE Index du Forum -> LE MESSAGE DU JOUR -> Les PREDICATIONS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com